lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > PSN : la FNO (ovins) revoit sa copie de peur de perdre de voir son enveloppe diminuée

13 Juillet 2021

PSN : la FNO (ovins) revoit sa copie de peur de perdre de voir son enveloppe diminuée

«Nous avons mis notre projet pour la Pac 2023-2027 à la poubelle», peste Michèle Boudoin, présidente de la FNO (éleveur ovins, FNSEA) interrogée par Agra Presse le 9 juillet. En cause explique le syndicat : les derniers arbitrages financiers du plan stratégique national (PSN) français et le contrôle annuel des performances de la Commission européenne qui affecteraient «sérieusement l’avenir de la feuille de route de la FNO relative à l’aide ovine post 2020».

La FNO souhaitait jusque-là la mise en place d’une aide couplée à laquelle s’ajoutait des «top-up» pour les signes de qualité, la productivité – c’est-à-dire «plus d’agneaux par an et par brebis» –, les jeunes installés ou encore la prévision de mise sur le marché, etc. «Nous sommes dans l’incapacité d’activer les tops up sans perdre de l’argent», déplore l’éleveuse. «Nous avions trouvé quelque chose d’équilibré. Nous sommes anéantis, c’est un encouragement à la médiocrité», déplore la présidente de la FNO qui souhaite malgré tout conserver l’aide pour les jeunes agriculteurs. Interrogés par Agra Presse, le cabinet du ministre de l’Agriculture indique que les différents scénarios du PSN ne sont pas encore validés. Sa présentation devrait intervenir d’ici la fin du mois.