Mot-clé : Élections

Par eva dz

Élections Chambres d’agriculture: tous les retraités pourraient continuer de voter

Alors que Marc Fesneau envisageait d’exclure les anciens agriculteurs à la retraite depuis plus de 12 ans du corps électoral pour élire les Chambres d’agriculture, le ministre serait «revenu sur sa décision» et aurait finalement opté pour un «statu quo», a indiqué Sophie Bezeau, la directrice du Modef, le 13 mai à Agra Presse.

Comme déjà évoqué en janvier par Sébastien Windsor, président de Chambres d’agriculture France, la possibilité de vote papier serait maintenue en plus du vote électronique. En revanche, sur la question du financement des syndicats, qui cristallise les inquiétudes des organisations minoritaires, la Rue de Varenne attendrait «l’arbitrage de Matignon», selon le Modef. «Le ministère espère un retour fin mai, avant d’envoyer le décret au Conseil d’État», ajoute Sophie Bezeau, notant que le texte qui fixe les règles des élections Chambres paraît habituellement durant le mois de juillet précédant le scrutin.

La rédaction


Par eva dz

Elections européennes : Renaissance publie son projet avec des propositions sur l’agriculture

Après avoir dévoilé certains noms de sa liste, Renaissance, le parti du Président Emmanuel Macron, a présenté le 6 mai son programme pour les élections européennes du 9 juin qui prend la forme de 48 propositions. Si l’agriculture qui ne figure pas parmi les principales propositions, le discours s’articule toutefois autour du triptyque : simplifier, produire et protéger. La proposition phare du parti centriste est la mise en place d’un «Egalim européen» devant permettre «d’assurer des revenus dignes à nos agriculteurs».

Renaissance souhaite simplifier les procédures et uniformiser les contrôles de la PAC, adopter la «préférence locale» et privilégier les circuits courts dans les marchés publics, mais aussi accélérer la mise sur le marché des nouveaux produits utilisant des mécanismes naturels (biocontrôle) et des nouvelles techniques génomiques (NBT) pour réduire l’utilisation de pesticides.

Sur le plan international, la principale mesure concerne la mise en place d’un bouclier commercial européen censé concrétiser les «règles miroirs» et permettre une réponse rapide en cas de différend avec un pays tiers. En outre, les candidats s’engagent à abandonner «l’accord actuel avec le Mercosur» et à créer un «Frontex sanitaire» devant permettre de contrôler le respect des normes sanitaires et environnementales.

La rédaction


Par eva dz

Élevage/élections européennes : la FNB appelle à «inverser la trajectoire»

Lors d’une conférence de presse le 23 avril, le président de la FNB (éleveurs de bovins viande, FNSEA) Patrick Bénézit a appelé à «inverser la trajectoire» qui consiste à «baisser la production [de viande bovine] au niveau européen tout en favorisant les importations par des accords internationaux». «Refuser de produire moins pour importer plus», c’est le premier axe – et «la pierre angulaire», selon M. Bénézit – des propositions du syndicat pour les élections européennes. «Tant qu’il n’y aura pas de clauses miroir dans les accords, on ne souhaite pas de nouveau quota d’importation», résume-t-il, tout en remarquant que les accords commerciaux récemment signés ou en cours de négociation comportent «à chaque fois une offre de contingent de viande bovine». Les autres volets proposés par la FNB portent sur des «prix rémunérateurs pour les producteurs» et sur «l’enjeu d’une PAC soutenant l’élevage bovin». Réformées dans la nouvelle programmation PAC, «les aides couplées animales doivent être renforcées», et la PAC doit mieux reconnaître les «aménités positives» de l’élevage, plaide le syndicat. Enfin, le quatrième et dernier axe vise une «transition écologique reconnaissant nos systèmes d’élevage bovins, durables et porteurs de services».

La rédaction


Par eva dz

Élections des chambres d’agriculture : le scrutin est fixé au 31 janvier 2025

Comme le prévoit un arrêté paru au Journal officiel le 19 avril, «la date de clôture du scrutin pour les élections des membres des chambres d’agriculture est fixée au vendredi 31 janvier 2025 à minuit». Les électeurs des cinq collèges agricoles* pourront voter «dès réception du matériel électoral et jusqu’au vendredi 31 janvier 2025 à minuit (le cachet de la poste faisant foi)». Par ailleurs, le texte stipule que la campagne électorale se déroulera du mardi 7 janvier au «jeudi 30 janvier 2025 à zéro heure». D’autres textes sont attendus, avec de possibles réformes sur le mode de scrutin, les règles de financement des syndicats, ou encore la composition du corps électoral.

En novembre 2023, les syndicats minoritaires ont dénoncé un projet de réforme qui réduirait leur financement public issu du résultat des élections (règles de calcul plus favorables aux listes arrivant en tête). De son côté, la FNSEA insiste pour «redonner toute leur place aux acteurs responsables et aux anciens exploitants qui souhaitent participer à la vie démocratique de la profession», alors que la piste d’une exclusion de certains retraités du corps électoral est sur la table. *Chefs d’exploitation, propriétaires, salariés, anciens exploitants, groupements professionnels

La rédaction


Par eva dz

Élections des chambres d’agriculture 2025 : la FNSEA et les JA feront liste commune

«Nous ferons liste commune FNSEA/JA» aux prochaines élections des chambres d’agriculture en janvier 2025, a indiqué, sans surprise, le président des Jeunes agriculteurs Arnaud Gaillot lors du congrès de la FNSEA, le 28 mars à Dunkerque. «Nous avons un calendrier», a-t-il ajouté, invitant à «ne pas céder à la précipitation». Le président de JA a appelé à «ne pas avoir peur»: «Nous avons un bon bilan. (…) À l’issue de ces mobilisations, nous n’aurons pas à rougir de tout ce que nous avons fait».

De son côté, le président de la FNSEA Arnaud Rousseau a rappelé à Marc Fesneau l’attitude «responsable» et les «propositions concrètes et pragmatiques» du syndicat lors des récentes manifestations. «Pensez-y, monsieur le ministre, au moment où vous sortirez enfin les décrets relatifs aux élections chambres», a-t-il lancé, alors que des textes sont attendus pour réformer le mode de scrutin et le financement des syndicats qui découle des élections professionnelles. Et de marteler: «Il est juste de redonner toute leur place aux acteurs responsables et aux anciens exploitants qui souhaitent participer à la vie démocratique de la profession». La piste d’une exclusion de certains retraités du corps électoral est en effet sur la table.

La rédaction


Aveyron | Par Mallory Bouron

Marie-Amélie Viargues succède à Laurent Saint-Affre à la tête de la FDSEA

Réunie en Conseil d'administration électif ce vendredi 8 mars à la maison de l'agriculture à Rodez, la FDSEA a renouvelé son bureau pour le mandat à venir. L'ex secrétaire générale Marie-Amélie Viargues prend le relais de Laurent Saint-Affre à la présidence et devient la première femme à diriger le syndicat en Aveyron. Le nouveau bureau de la FDSEA, avec Marie-Amélie Viargues, la nouvelle présidente (au centre). Après le renouvellement du…


National | Par eva dz

Les chantiers agricoles d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron est réélu à la tête de l’Etat jusqu’en avril 2027. Ses chantiers sont immenses, y compris dans le secteur agricole et agroalimentaire. Les agriculteurs et leurs représentants syndicaux l’attendent sur de très nombreux dossiers.Maintenir et développer le potentiel de production de l’agriculture française et européenne ; concilier production et protection de l’environnement et de la biodiversité ; mettre en place une grande loi foncière réclamée par la profession…


National | Par Didier Bouville

Élections européennes : quatre agriculteurs français au Parlement européen

Les élections européennes se sont déroulées entre le 25 et le 26 mai. Elles ont été marquées par une participation en hausse et par une modification du paysage politique, avec une perte de vitesse pour les partis traditionnels. Le Rassemblement National est arrivé en tête, suivi de près par La République en marche. Europe Écologie les Verts, en obtenant la troisième place, a créé la surprise.Les Français occuperont 74 sièges.…


National | Par Didier Bouville

Les organisations agricoles de l’UE partent en campagne

À la veille des élections européennes (26 mai), les organisations et coopératives agricoles de l’UE réunies au sein du Copa-Cogeca ont lancé le 6 mai leur propre campagne, #WeFarm4EU, sur la base d’un manifeste détaillant les priorités du secteur pour le nouveau cycle institutionnel de l’Union 2019-2024.Alors que « l'agriculture ne fait pas partie de l’héritage familial » de nombreux futurs eurodéputés », cette campagne est motivée par le fait…


Par Didier Bouville

Elections Chambres d’agriculture : l’analyse de D. Fayel (FNSEA)

Avec 56,19% des suffrages, la liste FDSEA-JA a conquis 14 des 18 sièges du collège chefs d’exploitation et assimilés de la Chambre d’agriculture Aveyron suite au dernier scrutin. C’est un score comparable à 2013, «confortant la confiance des agriculteurs aveyronnais pour le travail effectué lors de la précédente mandature» ont rappelé les représentants de la liste FDSEA-JA, au cours du point presse de ce lundi 11 février. Le commentaire et…