lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > L'APCA (chambres d'agriculture) demande de la visibilité financière aux députés

29 Juin 2020

L'APCA (chambres d'agriculture) demande de la visibilité financière aux députés

L'APCA (chambres d'agriculture) demande de la visibilité financière aux députés

«On ne peut pas demander aux chambres d'agriculture de s'engager sur un contrat d'objectifs jusqu'en 2025 sans régler la question des moyens financiers jusqu'en 2025, notamment le Casdar et la TATFNB», a déclaré Sébastien Windsor à Agra Presse le 26 juin. Le président de l'APCA (tête de réseau) était auditionné le même jour par les députés de la mission d'information sur le financement des chambres. Créée le 24 juin, elle regroupe 21 députés autour du président Jean-Pierre Vigier (LR, Haute-Loire) et des rapporteurs Stéphane Travert (LREM, Manche, ancien ministre de l'Agriculture) et Marie-Christine Verdier-Jouclas (LREM, Tarn). La mission présentera ses conclusions au second semestre 2020 autour de quatre thèmes: missions, structuration du réseau, gouvernance et statut des salariés, financement. Un périmètre «cohérent» aux yeux de Sébastien Windsor, qui souhaite «voir traiter ensemble ces sujets dans le contrat d'objectifs» en discussion avec le gouvernement. Cet agriculteur normand a insisté devant les députés sur «l'utilité du réseau des chambres pour les agriculteurs et les pouvoirs publics durant la crise du Covid». «On a pu avoir cette réponse-là parce qu'on a bâti notre projet stratégique pour 2025», estime-t-il. Bouclé fin 2019, celui-ci est entré «en phase de déploiement». Lors de la discussion du projet de loi de finances (PLF) pour 2020, les chambres d'agriculture ont échappé de justesse à une coupe budgétaire voulue par le gouvernement.