lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Similis de viande in-vitro : Eat Just prévoit de produire à grande échelle au Qatar

01 Septembre 2021

Similis de viande in-vitro : Eat Just prévoit de produire à grande échelle au Qatar

La start-up américaine Eat Just, qui développe des similis de viande à partir de cellules animales, prévoit de construire un site important au Qatar pour mettre pied au Moyen-Orient et accélérer la production à grande échelle. La société est la première au monde à avoir reçu, fin 2020 à Singapour, l'autorisation de commercialiser des morceaux de poulet fabriqués artificiellement, actuellement vendus uniquement dans des restaurants. Il faut désormais passer à l'étape supérieure et cultiver cette viande dans des volumes beaucoup plus importants, affirme à l'AFP Josh Tetrick, le patron de Eat Just.

En plus de sites prévus aux Etats-Unis et à Singapour, l'entreprise a annoncé le 31 août avoir passé un partenariat avec le fonds Doha Venture Capital (DVC) et les autorités qataris pour construire une usine sur une zone franche avec un accès au port de Hamad, qui devrait coûter plus de 200 millions de dollars, selon M. Tetrick. Seules les autorités singapouriennes ont pour l'instant accordé leur feu vert à un aliment de ce type. Les autorités qataris pourraient accorder «très bientôt» leur feu vert à la commercialisation de viande artificielle par Eat Just et ont déjà accordé une licence pour exporter le produit, assure M. Tetrick. En fonction des choix d'ingénierie retenus, la production à grande échelle - à hauteur de dizaines de millions de kilos de viande - pourrait y débuter d'ici un an ou demi ou trois ans, ajoute-t-il.

La rédaction

La rédaction