lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Plus de la moitié des céréaliers en perte après une moisson «catastrophique» (AGPB)

09 Septembre 2020

Plus de la moitié des céréaliers en perte après une moisson «catastrophique» (AGPB)

Plus de la moitié des céréaliers en perte après une moisson «catastrophique» (AGPB)

55% des céréaliers ne dégageront «probablement aucun revenu en 2020», a estimé le 8 septembre l’AGPB (producteurs de blé), qui demande un plan d’urgence après «une moisson catastrophique». Le résultat courant avant impôts (après MSA) des exploitations de céréales et oléoprotéagineux s’établit à -1 000 € en valeur médiane, amplifiant une «situation tendue depuis huit ans», d’après le secrétaire général Philippe Heusèle. En cause, les aléas climatiques, la perte de moyens de production, la déclinaison française de la Pac. L’AGPB réclame des mesures exceptionnelles pour tous les producteurs : une avance sur les aides Pac à hauteur de 80% dès le 15 octobre ; la possibilité d’opter pour le calcul des cotisations sociales sur une base annuelle ; une dérogation concernant la levée des cultures intermédiaires pour toucher les aides Pac. Dans les zones sinistrées : un dégrèvement de 50% de la TFNB (taxe foncière sur le non-bâti). Enfin pour les producteurs les plus touchés: la mise en place de cellules de crise dans les départements et le déblocage du fonds d’allégement des charges ; un accès au PGE (prêt garanti par l’Etat) ; un abondement au Fonds action sanitaire et social de la MSA.