lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Jérôme Despey (FNSEA) en Aveyron : «la loi EGAlim doit prouver son efficacité»

08 Janvier 2020 | Actus Aveyron

Jérôme Despey (FNSEA) en Aveyron : «la loi EGAlim doit prouver son efficacité»

Jérôme Despey, secrétaire général FNSEA (notre photo), participera à l’assemblée générale de la FDSEA Aveyron, ce vendredi 10 janvier, à Moyrazès.

«L’Aveyron est un département important pour la FNSEA, du fait notamment de sa riche histoire syndicale» confie Jérôme Despey. Et d’ajouter : «je suis installé dans un département voisin, dans l’Hérault, et je connais très bien la diversité de l’agriculture aveyronnaise. Il est donc important pour moi d’échanger avec les Aveyronnais sur différents sujets d’actualité, dont la loi EGAlim. Ses effets peuvent décevoir des agriculteurs pour le moment mais nous ne sommes que dans la première année d’application de la loi. Nous savions, dès le début à la FNSEA, que tout n’allait pas se régler d’un coup de baguette magique. Nous voulions que le rapport de force entre producteurs et industriels-distributeurs soit différent avec une loi qui nous protège plus. Nous avons eu des avancées concrètes avec l’encadrement des promotions, le seuil des reventes à perte. Tout reste à construire avec les organisations de producteurs et les filières pour mettre en pratique une loi qui doit être un code de la route. Certes, cela n’est pas assez suivi en viande bovine par exemple. Certains veulent aussi contourner la loi. Il y a cependant quelques effets positifs pour le prix du lait de vache.

«Renforcer le pouvoir des producteurs»

Nous sommes dans la deuxième année d’application de la loi EGAlim, mais réellement dans une première année de fonctionnement permettant de mesurer son efficacité. Il faut rester dans l’esprit de la loi qui est de renforcer le pouvoir des producteurs. Cette loi doit donc être respectée, et prendre en compte la hausse de nos charges. Il y a aussi les distorsions de concurrence portées par le CETA et le Mercosur. Ces accords de libre-échange grèvent la compétitivité de nos filières, avec des importations de productions agricoles que nous ne voulons pas, comme la viande issue d’un bétail nourri aux farines animales !».

Jérôme Despey conclut : «j’aurai également l’occasion de parler de la future PAC avec les Aveyronnnais. Et du maintien de l’ICHN dont je sais qu’il est vital pour ce département d’élevage !».

D.B.

«L’adaptation de l’agriculture au réchauffement climatique»

L’assemblée générale de la FDSEA Aveyron aura lieu à la salle des fêtes de Moyrazès, vendredi 10 janvier. Le thème est : «l’adaptation de l’agriculture au réchauffement climatique».

Le programme :

- 9 h 30 : accueil par Laurent Saint-Affre, président de la FDSEA.

- 9 h 45 : mot de Michel Artus, maire de Moyrazès.

- 10 h : présentation de l’étude réalisée par les étudiants BTS ACSE de l’ADPSA : «l’impact du changement climatique».

- 10 h 30 : intervention de Jean-Christophe Moreau , de l’Institut de l’élevage :

- «Qu’est-ce que le changement climatique ? Evolution passée et à venir» ;

- Conséquences sur les cultures fourragères, impacts sur les troupeaux ;

- Enjeux du réchauffement à l’échelle des systèmes.

Table ronde avec la participation de :

- Sébastien Chatre, de RAGT2n : recherche et adaptation des semences variétales au changement climatique ;

- Jérôme Reynier, de la CADAUMA : axes de recherche et de développement de la mécanique agricole pour s’adapter aux économies d’énergies ;

- Jean-Christophe Moreau.

- 12 h 30 : intervention de Jacques Molières, président de la Chambre d’agriculture de l’Aveyron.

- 12 h 45 : intervention de Philippe Jougla, président de la FRSEA Occitanie.

- 13 h : pause déjeuner-buffet.

- 14 h 15 : table ronde avec la participation de Laurent Saint-Affre, Pierre Cabrit, Clément Chayriguès, Germain Albespy, Marie-Amélie Viargues, Dominique Fayel et Jérôme Despey.

Les sujets abordés : l’actualité syndicale, le bilan de la loi EGAlim, les marchés et l’export, les relations sociétales, la PAC 2020.

Débat avec la salle.

- 15 h15 : intervention de Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA.

- 15 h 50 : intervention d’Anthony Quintard, président des JA Aveyron.

- 16 h : intervention de Catherine Sarlandie de la Robertie, préfète de l’Aveyron.

 éleveurs+FNSEA+climat