Aveyron | Par La rédaction

BPREA à l’ADPSA L’heure de la rentrée a sonné

L’heure de la rentrée a sonné, le 12 septembre pour une partie des stagiaires de BPREA à l’ADPSA, les autres suivront le 10 octobre. Ils seront au total 53 pour cette nouvelle promotion en un an dont 12 sur la formule en apprentissage en 2 ans.

Une large partie des stagiaires en BPREA à l’ADPSA ont fait leur rentrée lundi 12 septembre. Une seconde salve suivra en octobre !

Une large partie des stagiaires de BPREA ont fait leur rentrée le 12 septembre à l’ADPSA, accueillis par le directeur adjoint, Jean-Michel Orlhac. Ils seront 53 au total cette année à suivre cette formation diplomante en un an. Certains de par leur parcours, ont déjà validé un certain nombre de modules et ne rentreront que le 10 octobre. Un effectif stable pour l’ADPSA et plutôt encourageant pour le renouvellement des générations d’agriculteurs, puisque le BPREA est un diplôme préparatoire à l’installation.

Une nouvelle coordonatrice

Catherine Bessière est la nouvelle coordinatrice des formations BPREA à l’ADPSA. Originaire du Lévézou, elle «revient aux sources» et fera profiter de son expérience professionnelle dans le domaine de la formation. Elle vient encadrer l’équipe de formateurs et d’intervenants extérieurs, agriculteurs, techniciens… qui se succèderont toute l’année devant les stagiaires.  «Comme les années précédentes, nous poursuivons nos partenariats avec d’autres organismes de formations pour répondre aux attentes des stagiaires», notamment les centres de Vesoul, Mirabel et Chambéry sur la viticulture, l’apiculture et l’héliciculture. Des productions qui intéressent de plus en plus de porteurs de projet en agriculture. Tout comme le maraîchage qui affiche un nombre toujours croissant de candidats. Ils sont 9 dans cette promotion BPREA 2022/2023 à avoir choisi cette spécialité. Et dans ces domaines, l’ADPSA a su adapter son offre de formations.

Pour autant, les productions dites traditionnelles continuent de séduire les porteurs de projet : ils seront 10 en bovins viande, 8 en bovins lait, 7 en ovins viande, 6 en ovins lait, 7 en caprins et 1 en porcin. Et pour ces productions, historiques dans l’offre de formations de l’ADPSA, certains stagiaires viendront d’autres centres de formations, notamment de Montauban, pour profiter de l’expérience du centre aveyronnais. La diversité des UCARE proposées par l’ADPSA est aussi un atout, elle correspond là aussi aux nouvelles attentes des porteurs de projet : on y retrouve aussi bien la transformation en viande comme en lait, le tourisme, l’apiculture, l’agroforesterie, l’informatique, la communication, l’agro-équipement, la soudure (grâce au partenariat avec le pôle de formation de Bernussou sur ces deux dernières spécialités).

Des profils divers

Du côté de l’apprentissage, le BPREA se décline en deux ans. Les 7 apprentis entrant en 2ème année sont rejoints par 5 nouveaux. «En apprentissage comme en un an, nous avons une large majorité de nos stagiaires qui sont des néo-Aveyronnais. Installés depuis peu dans le département, ils font le choix de se former dans l’agriculture», constate Catherine Bessière. La diversité des accompagnements financiers du BPREA, grâce à la mobilisation de l’équipe administrative de l’ADPSA, permet ainsi d’accueillir un public divers (apprentissage, transition professionnelle…). Plusieurs stages seront proposés pendant la formation de façon à permettre une immersion dans le métier. A noter que 30% de la formation sera réalisé à distance.
Une nouvelle année commence pour ces futurs agriculteurs et agricultrices !

Eva DZ

 ADPSA+BPREA

Toutes les actualités

Sur le même sujet

L’ADPSA a démarré la campagne de recrutement de son BPREA, pour la rentrée 2024/2025, prévue le 9 septembre. Aucun pré-requis n’est demandé pour l’entrée en BPREA en un an et pour le BPREA en 2 ans par apprentissage, un niveau CAP minimum est demandé. Sept capacités sont validées pour le BPREA (6 capacités pour les personnes déjà diplômées avec une rentrée prévue le 7 octobre). Dès la prise de contact, les personnes intéressées pour suivre le BPREA bénéficient d’un accompagnement personnalisé pour définir leur orientation en fonction des profils, des objectifs, des disponibilités… et pour prévoir la prise en charge de la formation et leur rémunération pendant la formation. «Notre rôle est de bien orienter les candidats vers la formation…