Aveyron | Par La rédaction

UNICOR : Visite guidée dans le nouveau Magasin Vert

Dans son nouveau Magasin Vert entièrement rénové, UNICOR invite à la balade, à «une reconnection aux bonheurs de la terre». Visite guidée avec les responsables du magasin, quelques heures avant l’inauguration officielle, vendredi 14 avril.

Une partie des 22 salariés de Magasin Vert à Onet le Château, accompagnés de Bertrand Martin, directeur du magasin, Sabrina Christophe, responsable d’exploitation des magasins du territoire, Frédéric Marteau, directeur commercial des 45 magasins Point Vert et franchises et Sébastien Carrière, directeur de la branche distribution.

Le Magasin Vert d’Onet le Château, «vaisseau-amiral» d’un réseau de 45 magasins intégrés à la coopérative UNICOR a fait peau neuve. 40 ans que cette institution qui relie monde agricole et grand public n’avait pas connu de réaménagement ! Inclus dans un projet de rénovation du siège d’UNICOR adossé au magasin, la coopérative a mis les moyens pour soigner son image, sa vitrine. Près de 4 millions d’euros sont investis pour refaire tout du sol au plafond ! Au terme de 2 années de travaux, le résultat est vraiment réussi. Et les clients ont pu le vérifier depuis l’ouverture officielle, le 13 mars.

«La performance, c’est que notre équipe a mis tout son cœur pour tenir les délais. Tout le monde a mis la main à la pâte pour le déménagement et le rangement des rayons et espaces de vente, tout en maintenant notre magasin ouvert pendant la durée des travaux», tient à souligner Frédéric Marteau, directeur commercial du réseau des Magasin et Points Verts et franchises d’UNICOR. Jusqu’à la réalisation d’un diaporama pour présenter l’évolution des travaux, concocté par Sabrina Christophe, responsable d’exploitation des magasins du territoire. «Chacun à son niveau a participé. Et avec les 22 salariés, nous sommes fiers du résultat», sourit Bertrand Martin, directeur du magasin.

Dès l’entrée, le client plonge dans le plus grand marché aux fleurs et aux plants de la place ruthénoise sous une imposante verrière. «La surface n’est pas plus importante, nous sommes restés sur la même, mais le nouvel agencement donne l’impression d’un espace plus grand», continue Bertrand Martin. Magasin Vert revendique aussi son attachement à l’approvisionnement local puisque 80% des plants pour le potager sont d’origine France. «Le local a toujours été privilégié chez nous. Nous avons la chance d’avoir des fournisseurs dans un rayon très proche qui nous garantissent une qualité de produits», avance Bertrand Martin.

Des clairières sous les roues de tracteur !    

Le parcours bien délimité invite à découvrir les différentes destinations (jardin, décoration intérieure, mobilier de jardin, animalerie, vêtements, produits de terroir, jouets…) ponctuées de clairières. Il s’agit d’un espace convivial et éclairé pour trouver l’inspiration et concevoir son projet, un lieu de rencontre et de partage du savoir-faire avec les clients et les femmes et hommes qui travaillent dans le magasin. Et comme un symbole, ces clairières sont surmontées d’un mobilier en bois en forme de roue des premiers tracteurs… «C’était important de rappeler nos origines historiques agricoles», a complété Hervé Solignac, vice-président d’UNICOR, président de la commission libre service agricole. En plus de ces espaces, des points conseils sont formalisés sous forme de petites cabanes pour favoriser les échanges entre clients et salariés, experts en végétal, en animalerie…

L’agencement des produits facilite aussi le choix des clients avec des espaces bien identifiés en fonction du jardin que l’on veut créer : ombre, couleur, saveur… Et Magasin Vert n’a pas oublié de s’adapter aux demandes actuelles avec de nombreux arbres, plantes, fleurs, arbustes qui résistent à la chaleur, «des produits qui s’adaptent au climat actuel, économes en eau… mais aussi des solutions de paillage, d’arrosage tournées sur l’économie», illustre Bertrand Martin. Engagée dans une politique RSE, UNICOR a également installé un système de récupération des eaux de pluie depuis les toits du bâtiment pour arroser toute sa gamme de plantes, arbres, arbustes, fleurs d’intérieur et d’extérieur, plants potagers… De même l’isolation phonique et thermique du bâtiment a été réalisée depuis les toits jusqu’au sol.

La gamme est donc très large dans ce nouveau concept de Magasin Vert avec une animalerie digne des magasins spécialisés et même une cascade intérieure ! Et un rayon destiné aux apiculteurs en herbe ou professionnels, une nouveauté pour répondre à la demande croissante. Et depuis le parking, on aperçoit en vitrine, les derniers modèles d’engins de motoculture et tondeuse.
«Clairement ce magasin nouvelle génération se veut une vitrine de notre savoir-faire», avance Hervé Solignac. «Une vitrine pour notre coopérative et l’envie toujours de tisser du lien entre nos racines agricoles, le grand public, autour d’un pôle qui regroupe un espace élevage, le magasin et le restaurant des Halles de l’Aveyron et le siège de notre groupe», conclut le vice-président.

Et le pari semble en passe de réussir puisque les premiers retours des clients sont très encourageants… tout comme ceux des salariés du magasin, heureux de travailler dans un espace pensé pour le confort de leur travail.

Eva DZ

 jardinerie+magasin vert+unicor+rodez

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Premier Eductour Agritourisme en Aveyron ! A l’initiative de Rodez Agglomération dans le cadre de son Projet Alimentaire Territorial (PAT), en partenariat avec la Chambre d’agriculture et l’Office de Tourisme, une journée a été consacrée à la visite de deux exploitations du réseau Bienvenue à la ferme qui accueillent du public sur le grand Rodez. L’occasion de présenter à tous les prestataires de l’agglomération ruthénoise, ainsi qu’à des porteurs de projet, l’offre agritouristique sur le secteur et son potentiel de développement. Laurence Nayral de la ferme du Gazenas à Flavin, a proposé une visite de son exploitation, aux prestataires tourisme du Grand Rodez. L’agritourisme est en vogue. Les demandes de séjours et de visites à la ferme sont en effet…