National | Par Didier Bouville

PAC : l’avance de trésorerie revue à la baisse

90 % des bénéficiaires potentiels de l’avance de trésorerie ont renvoyé leur formulaire fin octobre, afin d’obtenir un prêt à taux zéro dans l’attente du versement des aides PAC 2015 au premier semestre 2016.

Devant l’afflux des demandes et du fait des limites d’emprunt pour le ministère de l’Agriculture, ce dernier ne versera que 90 % au lieu de 95 % initialement annoncé, des aides 2014 (DPU, aides couplées vaches allaitantes, ICHN et PHAE) pour les exploitants dont le numéro Pacage n’a pas changé entre 2014 et 2015.

Pour les exploitants nouvellement bénéficiaires de la PAC 2015 ou qui ont un nouveau numéro Pacage en 2015, les montants forfaitaires ont également été revus à la baisse. L’avance sera de 191,70 €/ha au lieu de 202,35 €/ha. Les exploitants sans référence ne pourront bénéficier que d’une avance de 27 €/ha seulement (au lieu de 28 ,50 €/ha).

Ces montants sont majorés de 20,70 €/ha pour les 52 premiers hectares. Les jeunes agriculteurs percevront une aide forfaitaire supplémentaire de 95,40€/ha sur les 52 premiers hectares au lieu de 100,70 €/ha initialement prévu. L’avance de trésorerie ne peut être octroyée si l’aide est inférieure à 500 €. (Source FNSEA).

 éleveurs+ovins+bovins

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Divers

Recherche 2 pneus d’occasion 16-9-34 bon état. Tél 06 72 60 01 73 HR

Emplois

Recherche chauffeur expérimenté si possible pour conduite tracteur et remorque autochargeuse ensileuse pour la campagne +lisier labour et semis si intéréssé pour la saison avril mai 2024. Tél 06 24 29 86 58 Secteur 12270 La Fouillade

Sur le même sujet

Les élus et agents administratifs de la mairie de Laissac dans le nouveau poste de péage du marché aux bestiaux de Laissac.Mardi 20 octobre, c’était l’effervescence autour du péage unique construit entre les deux foirails bovins et ovins à Laissac. Ce nouveau lieu centralise la saisie des achats et l’information aux usagers du marché hebdomadaire.Plus de fluidité dans la communication, centralisation des informations et de l’accueil en un seul lieu… le marché aux bestiaux de Laissac a construit un péage unique situé entre les deux foirails bovins et ovins. «Ça faisait un moment que nous pensions à réaménager l’espace et l’organisation de notre marché hebdomadaire», explique David Minerva, le maire, en vue de futurs travaux importants sur la place du…