National | Par Didier Bouville

Les Français soutiennent massivement la mobilisation des agriculteurs (sondage)

(Photo archives)

Les Français approuvent massivement les protestations des agriculteurs contre des prix trop bas et se déclarent prêts à faire un effort lors de leurs achats pour favoriser les produits nationaux, indique, le 6 février, un sondage BVA pour Orange et iTELE.

Les Français cautionnent à 84% les manifestations d’agriculteurs pour protester «contre la faiblesse des prix auxquels ils vendent leurs produits», révèle le sondage réalisé du 4 au 5 février par téléphone avec un échantillon de 1096 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Ils sont tout aussi nombreux à être disposés «à faire un effort financier pour privilégier les produits issus de l’agriculture française», la moitié des personnes interrogées (51%) se disant «tout à fait» prêtes à le faire.

Les Français sont pratiquement unanimes (95%) pour demander «la mise en place de règles de commerce équitable permettant de soutenir les produits issus de l’agriculture française en garantissant un juste prix pour le producteur».

Si les agriculteurs jouissent d’une bonne image pour 83% des Français, il n’en va pas de même pour le gouvernement: 83% des personnes interrogées déclarent «ne pas lui faire confiance pour améliorer la situation actuelle des agriculteurs».

 éleveurs+FNSEA+lait

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Divers

Recherche 2 pneus d’occasion 16-9-34 bon état. Tél 06 72 60 01 73 HR

Emplois

Recherche chauffeur expérimenté si possible pour conduite tracteur et remorque autochargeuse ensileuse pour la campagne +lisier labour et semis si intéréssé pour la saison avril mai 2024. Tél 06 24 29 86 58 Secteur 12270 La Fouillade

Sur le même sujet

Photo FNSEALe secrétaire général de la FNSEA, Dominique Barrau, a annoncé sa décision d’interrompre son mandat, ce mercredi 21 septembre, pour des raisons personnelles. L’Aveyronnais reste administrateur jusqu’en mars 2017, date du renouvellement du conseil d’administration et du bureau FNSEA. Jérôme Despey et Daniel Prieur, secrétaires généraux-adjoints, assureront entre temps l’intérim.- Pourquoi quittez-vous aujourd’hui votre poste de secrétaire général de la FNSEA ? »Plusieurs éléments font que je souhaite diminuer mes responsabilités professionnelles : j’ai 61 ans et je pourrais d’ailleurs prétendre à la retraite d’exploitant agricole, le fonctionnement du poste de secrétaire général est plus lourd que lorsque j’ai commencé il y a onze ans. Le rythme est soutenu, il faut quand même être toutes les semaines à Paris, avec…