National | Par Didier Bouville

Fabrication d’aliments composés : baisse de 4,7% depuis janvier 2016 (Agreste)

«En cumul sur les onze premiers mois de l’année, la fabrication industrielle d’aliments composés affiche une baisse de 4,7%, imputée à une baisse généralisée dans chaque filière mais plus particulièrement pour les bovins », annonce Agreste dans une note de conjoncture du 10 janvier.

En volailles, en cumul depuis le début de l’année, la filière affiche une baisse de 4%, «principalement due à un retrait des exportations de poulet de chair vers les pays tiers et en particulier vers le Moyen-Orient».

En porcs, le recul atteint 4,2% et pour les porcs à l’engrais, le volume d’aliments complets a régressé de 4,4%. «Le repli des cours des tourteaux de soja, du maïs et du blé en 2015, favorise un recours plus important aux aliments fabriqués à la ferme», explique Agreste.

Du côté des bovins, la production recul de 8% depuis janvier 2016.

Par contre, en ovins, caprins, la production est en hausse de 2,1%.

En novembre 2016 par rapport à novembre 2015, la production est en hausse en ovins-caprins (+9,3%) et en volaille (+2,3%). Elle est presque à l’équilibre en lapins (0,4%) et bovins (0,3%).

 éleveurs+ovins+bovins

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Bovins

Elev. Aubrac HBA V Taureau Aubrac 4 ans et 5 femelles 15 mois TGS. Tél 06 79 64 02 91

Divers

V épandeur fumier 7T H verticaux Auran BE révisé 5000€, abri tunnel dim L40 L10 H4 6000€ cause cess photo sur demande. Tél 06 33 79 76 78  le tout sans TVA

Sur le même sujet

Les élus et agents administratifs de la mairie de Laissac dans le nouveau poste de péage du marché aux bestiaux de Laissac.Mardi 20 octobre, c’était l’effervescence autour du péage unique construit entre les deux foirails bovins et ovins à Laissac. Ce nouveau lieu centralise la saisie des achats et l’information aux usagers du marché hebdomadaire.Plus de fluidité dans la communication, centralisation des informations et de l’accueil en un seul lieu… le marché aux bestiaux de Laissac a construit un péage unique situé entre les deux foirails bovins et ovins. «Ça faisait un moment que nous pensions à réaménager l’espace et l’organisation de notre marché hebdomadaire», explique David Minerva, le maire, en vue de futurs travaux importants sur la place du…