National | Par Didier Bouville

L’ouverture des Etats-Unis au bœuf français est effective

Dans un communiqué commun, le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll et le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur Matthias Fekl ont salué le 6 février «l’ouverture effective du marché américain à la viande bovine française».

«Le premier agrément a été accordé à une entreprise productrice de viande de veau», inscrite depuis le 3 février sur la liste de l’administration américaine, précise le communiqué qui poursuit : «cette entreprise peut donc commencer à exporter dès à présent».

L’embargo américain sur la viande bovine française avait été instauré en 1998, suite à la crise de la vache folle. Sa levée en 2014 a marqué le point de départ d’un long travail de négociations pour faire reconnaître l’équivalence entre les systèmes de contrôle français et américain.

Le 12 janvier dernier, un courrier reçu par le ministère de l’Agriculture français a finalement acté la reconnaissance, par les Etats-Unis, d’une équivalence entre les systèmes d’inspection français et américains, donnant droit aux autorités françaises d’agréer les entreprises qui souhaitent exporter aux Etats-Unis sous réserve de conformité à un certain nombre de critères sanitaires.

 éleveurs+bovins+FNB

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Divers

Recherche 2 pneus d’occasion 16-9-34 bon état. Tél 06 72 60 01 73 HR

Emplois

Recherche chauffeur expérimenté si possible pour conduite tracteur et remorque autochargeuse ensileuse pour la campagne +lisier labour et semis si intéréssé pour la saison avril mai 2024. Tél 06 24 29 86 58 Secteur 12270 La Fouillade

Sur le même sujet

L’aide de 60 millions d’euros pour les éleveurs de bovins viande annoncée le 6 mars par le Premier ministre constitue «un premier signe positif de reconnaissance de la gravité de la crise», a salué la FNB (éleveurs de bovins viande, FNSEA) dans un communiqué le 8 mars.«Au-delà de ce « geste » qu’ils mesurent, c’est donc confortés dans cette certitude que les éleveurs vont poursuivre leur mobilisation», annonce cependant la FNB. Plusieurs organisations du syndicalisme majoritaire appellent à manifester le 9 mars dans le grand Massif central.Dans son communiqué, la FNB estime que l’aide d’urgence «dont les modalités d’attribution ne sont pas encore connues, ne constitue pas une réponse adaptée». L’association spécialisée de la FNSEA rappelle sa demande: «Le gouvernement doit, rapidement,…