Aveyron | National | Par Didier Bouville

Loup : deux attaques successives à l’Hospitalet du Larzac [FDSEA-JA Aveyron]

«Deux nouvelles attaques de troupeaux se sont produites hier et cette nuit à L’Hospitalet du Larzac faisant respectivement 12 et 4 victimes. Les conditions de ces attaques font craindre qu’elles aient une nouvelle fois été commises par un loup» relèvent la FDSEA et les JA de l’Aveyron dans un communiqué de presse.

Et d’ajouter : «des attaques de loup se sont produites cet hiver sur les rares troupeaux qui étaient dehors. Ce phénomène nous a amené à alerter le préfet sur les graves risques encourus lors de la mise à l’herbe des troupeaux ce printemps. Nos craintes étaient visiblement et malheureusement fondées. 800 000 brebis et 500 000 bovins vont demain être dans les pâturages.

Hier, lors de l’Assemblée générale de la FRSEA Occitanie, de nombreux responsables agricoles ont exprimé leurs inquiétudes : les territoires du loup s’étendent jusque dans les Hautes-Pyrénées. Avec la multiplication des attaques et l’extension des territoires français touchés, le contexte a changé. Plus rien ne justifie le classement actuel. La France doit demander à l’Union européenne le déclassement du loup dans la Convention de Berne et dans la Directive habitats en tant qu’espèce strictement protégée.

Pour préserver la vie de nos territoires, pour échapper à la déprise et à l’ensauvagement, il est maintenant urgent de mettre en œuvre des mesures plus fortes. Aucun loup ne doit pouvoir s’installer dans nos zones d’élevage en plein air. Le préfet doit prendre un arrêté de tirs de défense. La «brigade loup» de l’ONCFS doit immédiatement intervenir».

 éleveurs+ovins+loup

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Bovins

Elev. Aubrac HBA V Taureau Aubrac 4 ans et 5 femelles 15 mois TGS. Tél 06 79 64 02 91

Divers

V épandeur fumier 7T H verticaux Auran BE révisé 5000€, abri tunnel dim L40 L10 H4 6000€ cause cess photo sur demande. Tél 06 33 79 76 78  le tout sans TVA

Sur le même sujet

Les attaques de troupeaux où le loup ne serait pas écarté, ont repris depuis le début du mois de novembre. FDSEA, JA et la Chambre d’agriculture ont demandé la réactivation du comité loup sous l’égide de la préfète. Le point de vue de Thierry Agrinier, secrétaire général adjoint FDSEA, en charge du dossier loup à la Chambre d’agriculture (notre photo).- Où en est-on des attaques sur les troupeaux en Aveyron ?T. Agrinier : «Nous avons traversé une période calme sur le front des attaques de troupeau. Mais depuis début novembre, plusieurs éleveurs ont déclaré de nouvelles attaques sur les secteurs de La Couvertoirade, Saint-Léons et Salles-Courbatiés. Parmi ces attaques, certaines ont été expertisées par l’OFB comme étant «loup non écarté».-…