National | Par Didier Bouville

Le budget de l’Agriculture prévu en baisse de 5,4 % selon Bercy

Selon les indications transmises par le ministère des finances, dans le cadre du débat à l’Assemblée nationale sur le budget 2014, la «mission agriculture, alimentation forêt et affaires rurales» se verrait créditée d’un budget de 2,931 milliards d’euros l’an prochain. Soit une baisse de 5,4 % par rapport aux 3,099 milliards de 2013 (loi de finances initiale).

Selon le document de Bercy, « l’adoption du prochain cadre financier pluriannuel de l’Union européenne pour 2014-2020 permet, dans son volet « politique agricole commune » (PAC), de limiter la part nationale des dispositifs cofinancés par l’UE (nouveaux contrats de modernisation, nouveaux contrats de mesures agroenvironnementales, indemnité compensatoire de handicaps naturels) grâce à des taux de cofinancement généralement plus favorables que ceux initialement proposés par la Commission ». Et d’ajouter : «Sur le périmètre hors PAC, les crédits du ministère sont globalement stabilisés».

À noter que la baisse de crédits de la mission écologie et développement durable est prévue à 7 %, évolution qui a déclenché la critique de Delphine Batho et qui a conduit à son éviction du gouvernement ce mardi. Philippe Martin, député du Gers (groupe socialiste radical citoyen), lui succède.

 budget+ministère+agriculture

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Bovins

Elev. Aubrac HBA V Taureau Aubrac 4 ans et 5 femelles 15 mois TGS. Tél 06 79 64 02 91

Divers

V épandeur fumier 7T H verticaux Auran BE révisé 5000€, abri tunnel dim L40 L10 H4 6000€ cause cess photo sur demande. Tél 06 33 79 76 78  le tout sans TVA

Sur le même sujet

Vendredi 8 décembre, la profession agricole d’Occitanie s’est montrée soudée pour défendre la survie de l’agriculture face aux défis de l’Eau. Le Conseil de l’Agriculture Régionale d’Occitanie avait organisé un grand colloque sur l’Eau à l’hôtel de Région à Toulouse, afin de se questionner sur l’avenir des territoires d’Occitanie dans un contexte de changement climatique. Une délégation de la FDSEA de l’Aveyron a participé à cette journée de réflexion.«Sans eau, pas de vie et donc pas d’agriculture !», indiquait en introduction Denis Carretier, président de la Chambre d’Agriculture Occitanie. Le 8 décembre, à Toulouse, 250 personnes étaient réunies – experts, élus, institutionnels, agriculteurs – afin d’échanger et de partager des témoignages et des propositions concrètes sur la gestion de l’eau…