National | Par Didier Bouville

Laval : des éleveurs en colère allument un feu devant les grilles de Lactalis

Des éleveurs en colère s’en sont pris le 27 juillet dans l’après-midi au géant laitier Lactalis, numéro un mondial du secteur, en allumant un feu devant les grilles du siège du groupe à Laval.

Les manifestants ont jeté des pneus et des bottes de paille contre les hautes grilles métalliques qui interdisent l’accès au site, avant d’y mettre le feu sous le regard de salariés. Les bureaux du groupe se trouvent à une cinquantaine de mètres des grilles et ne paraissaient pas menacés par les flammes.

L’opération s’est déroulée alors que plusieurs centaines d’éleveurs ont convergé le 27 juillet sur Laval, bloquant en tracteur l’autoroute Paris-Rennes, afin de poursuivre la contestation contre la faible rémunération de leurs productions. Ils ont ensuite bloqué au nord de l’agglomération deux ronds-points donnant accès au siège de Lactalis.

S’adressant aux manifestants, des responsables syndicaux ont appelé les éleveurs à rentrer chez eux mais plusieurs d’entre eux ont décidé de repartir à vide en déchargeant la paille et les pneus qu’ils avaient apportés, avant de les incendier.

 éleveurs+bovins+lait

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Divers

Recherche 2 pneus d’occasion 16-9-34 bon état. Tél 06 72 60 01 73 HR

Emplois

Recherche chauffeur expérimenté si possible pour conduite tracteur et remorque autochargeuse ensileuse pour la campagne +lisier labour et semis si intéréssé pour la saison avril mai 2024. Tél 06 24 29 86 58 Secteur 12270 La Fouillade

Sur le même sujet

Deux arrêtés parus au Journal officiel le 22 janvier revalorisent les aides couplées en bovins lait et en bovins viande pour la campagne Pac 2020.L’aide unitaire pour les bovins laitiers passe ainsi à 83,80 euros en zone de montagne (au lieu des 77 euros fixés par un arrêté du 29 septembre 2020). Pour le reste du territoire, elle est augmentée à 41,30 euros, contre 38 euros précédemment. En bovins allaitants, le montant unitaire de l’aide est revalorisé à 171,25 euros par vache (au lieu de 166 euros) pour les animaux des rangs 1 à 50. Les animaux des rangs 51 à 99 sont, eux, primés à hauteur de 123 euros par tête (au lieu de 121 euros). Par ailleurs, l’ensemble…