National | Par Didier Bouville

L’agroalimentaire, une des industries qui dépensent le plus pour protéger l’environnement

L’énergie, l’industrie agroalimentaire et la chimie sont les trois secteurs qui dépensent le plus en faveur de la protection de l’environnement.

D’après l’Insee (Insee Focus n°62 – septembre 2016), ces trois secteurs, qui sont aussi ceux susceptibles d’impacter le plus l’environnement, représentent 60 % des dépenses totales qui s’élevaient en 2014 à 1,6 milliard d’euros (un montant global en légère baisse par rapport à 2013).

Les industries de l’énergie ont ainsi consacré 455 millions d’euros (M€) à la protection de l’environnement, l’agroalimentaire 255 M€, et la chimie 250 M€. 36 % des dépenses visent à protéger l’air ou le climat, les autres investissements importants concernent les eaux usées, les déchets et les sols.

Quand les investissements couvrent des achats de matériel spécifique à la protection de l’environnement, 43 % ont pour objet le prétraitement, le traitement ou l’élimination de la pollution pour réduire l’impact des établissements sur la pollution ; 42 % ont pour objectif de prévenir la pollution pour agir en amont.

 éleveurs+ovins+bovins

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Divers

Recherche 2 pneus d’occasion 16-9-34 bon état. Tél 06 72 60 01 73 HR

Emplois

Recherche chauffeur expérimenté si possible pour conduite tracteur et remorque autochargeuse ensileuse pour la campagne +lisier labour et semis si intéréssé pour la saison avril mai 2024. Tél 06 24 29 86 58 Secteur 12270 La Fouillade

Sur le même sujet

Les élus et agents administratifs de la mairie de Laissac dans le nouveau poste de péage du marché aux bestiaux de Laissac.Mardi 20 octobre, c’était l’effervescence autour du péage unique construit entre les deux foirails bovins et ovins à Laissac. Ce nouveau lieu centralise la saisie des achats et l’information aux usagers du marché hebdomadaire.Plus de fluidité dans la communication, centralisation des informations et de l’accueil en un seul lieu… le marché aux bestiaux de Laissac a construit un péage unique situé entre les deux foirails bovins et ovins. «Ça faisait un moment que nous pensions à réaménager l’espace et l’organisation de notre marché hebdomadaire», explique David Minerva, le maire, en vue de futurs travaux importants sur la place du…