National | Par Didier Bouville

Grippe aviaire : Le Foll confirme un plan d’investissement de 5 ans sur la biosécurité

Stéphane Le Foll a confirmé le 13 mai la mise en place d’un plan d’investissement d’un montant de 220 M d’euros sur 5 ans pour mettre en place les mesures de biosécurité décidées dans le cadre de la crise aviaire qui touche 18 départements du Sud-Ouest.

A l’issue d’une table ronde à Mugron (Landes) avec une cinquantaine de représentants de la filière palmipède, il a rappelé que les premières avances d’indemnisation pour les éleveurs, à hauteur de 50 % de l’estimation des pertes, seraient distribuées en mai et juin. Le ministre a aussi annoncé « une avance supplémentaire au mois d’octobre et un calage sur 2016-17 ».

Pour les accouveurs, « on a besoin de terminer la négociation avec l’Europe sur les méthodes de calculs d’ici fin mai » et alors « nous verserons les aides », a-t-il souligné. Quant aux entreprises de l’aval, il a souligné que des reports fiscaux et de cotisations sociales pouvaient être demandés « sans attendre les difficultés, en fonction des estimations de pertes ».

Le ministre a enfin indiqué « travailler à la mise en place d’un plan d’investissement sur 5 ans avec une enveloppe de 220 M d’euros pour réussir la mise en place de la biosécurité ». Il faut maintenant « redresser la tête, rebondir et faire en sorte que la filière se projette à 5, 6, 7, 10 ans », a-t-il dit.

 éleveurs+canards+grippe

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Bovins

Elev. Aubrac HBA V Taureau Aubrac 4 ans et 5 femelles 15 mois TGS. Tél 06 79 64 02 91

Divers

V épandeur fumier 7T H verticaux Auran BE révisé 5000€, abri tunnel dim L40 L10 H4 6000€ cause cess photo sur demande. Tél 06 33 79 76 78  le tout sans TVA

Sur le même sujet

Le 9 juillet, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, a annoncé le démarrage des paiements des indemnisations aux éleveurs de volailles, touchés par l’épisode H5N8 d’influenza aviaire. Plus de 2 300 éleveurs sont concernés.Une enveloppe totale de 77 millions d’euros a été allouée au dispositif. Les éleveurs de volailles, touchés en 2017, seront indemnisés en deux temps pour deux types de pertes. Dans un premier temps pour les pertes de production subies pendant les périodes de restrictions sanitaires, liées à l’épizootie d’influenza aviaire. Les paiements des soldes pour ces pertes devront être effectués avant le 30 septembre 2018.L’intégralité des pertes sera indemnisée par l’État et l’Union européenne. Dans un deuxième temps, ils seront indemnisés pour la moitié des pertes…