lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Concours des miels de l'Aveyron : les jurés formés

12 Octobre 2023 | Actus Aveyron

16ème édition du concours des miels de l’Aveyron : les jurés formés pour la première fois

Une 16ème édition du concours départemental des miels de l’Aveyron, organisé par la Chambre d’agriculture et le syndicat des Abeilles de l’Aveyron. 80 pots de miel sont attendus sur les tables des jurés à 8h samedi 21 octobre dans la salle des combles de la mairie de Baraqueville.

Le syndicat des Abeilles de l’Aveyron et la Chambre d’agriculture sont prêts à accueillir les jurés.


La 16ème édition du concours départemental des miels de l’Aveyron se déroulera samedi 21 octobre à Baraqueville. À partir de 8h15 dans la salle des combles de la mairie, les jurés se réuniront pour noter autour de 80 miels aveyronnais. La remise des médailles aura lieu le lendemain à 10h30 à l’occasion de l’événement Arbre expositions.


Cette année, pour la première fois, les jurés du concours auront droit à une formation spéciale. «Le jury est composé d’apiculteurs, responsables d’organismes agricoles, représentants des administrations, journalistes et consommateurs. Tout le monde est accueilli peu importe son expertise. Pour continuer à élever le niveau du concours et proposer des commentaires toujours plus pertinents, une formation de plusieurs heures est proposée à tous les jurés. L’objectif, c’est que la notation soit accompagnée de commentaires. Ceux-ci sont un gage de la qualité du jugement et surtout, ils permettent aux participants de comprendre de quelle manière leur produit peut être amélioré», explique Alain Tessier, co-président du syndicat de l’Abeille de l’Aveyron.


Les jurés sont disposés par table. Sur chacune d’entre elles, ses membres sont regroupés autour d’une catégorie de produits sous la présidence d’un professionnel du secteur : le président de table. «Chaque produit est noté selon les critères suivants : visuel, olfactif, gustatif, tactile. Les membres du jury doivent justifier leur note par un commentaire. Le président de table se charge de faire la moyenne des notes et la synthèse des commentaires qui seront envoyés aux apiculteurs. Il doit aussi classer les produits et décerner les médailles conformément au règlement du concours général agricole», explique Anne-Sophie Geniez, conseillère produits fermiers et circuits courts à la Chambre d’agriculture, qui organise le concours en partenariat avec le syndicat apicole.


L’ensemble des miels sur les tables seront exclusivement aveyronnais. Chaque apiculteur se voit classer dans une des deux catégories : ceux commercialisant du miel et dont l’échantillon est prélevé dans un lot de miel de 100 kg au minimum et les apiculteurs ne commercialisant pas ou peu de miel. Les deux branches se ramifient ensuite : miel de châtaignier, miel de lavande, miel d’acacia... «Chaque participant nous envoie deux échantillons. Un pour la dégustation et un autre destiné à l’analyse. Un laboratoire se charge d’étudier le miel sous toutes ses coutures. C’est cette analyse qui décide de la participation définitive ou non au concours, selon la composition et l’origine des pollens. Si un miel est composé de pollens qui ne se trouvent pas en Aveyron, alors il est exclu. Ou alors si le taux d’humidité est supérieur à 18,5%, sauf pour les miels de châtaignier et de callune qui ont un plafond de 18,8 et 22%», dévoile Alain Tessier.


Finalement, un tiers des miels sur les tables du jury repartiront avec une précieuse médaille de bronze, d’argent ou la plus prisée : la médaille d’or. Les consommateurs pourront alors choisir dans les rayons les pots de miels primés arborant fièrement la médaille de la marque «Concours départemental de l’Aveyron» de la Chambre d’agriculture.


Jérémy Duprat

 concours+miel+chambre agriculture+syndicat des abeilles de l'Aveyron