Mot-clé : Miel

Par eva dz

Miel : la FNSEA dénonce la «fraude massive» à l’import

La FNSEA a appelé «tous les distributeurs à retirer de leurs rayons les miels chinois et asiatiques» lundi 20 mai, journée mondiale de l’abeille selon l’ONU, dans un communiqué le 17 mai. Le syndicat majoritaire dénonce la «fraude massive» des miels asiatiques -dû à l’ajout de sirops de sucre notamment- qui «déstabilisent le marché» vu leur «très bas coût», car vendu «quatre fois moins cher, en moyenne, que les miels européens».  Il appelle la grande distribution à prendre «des engagements clairs» contre les «miels frauduleux en provenance de l’autre bout du monde».

Quelque 46% des miels importés dans l’UE ne seraient pas conformes aux exigences communautaires dû notamment à des ajouts illégaux de sirops de sucre, dont 74% du miel en provenant de Chine, selon des travaux de la Commission européenne. Or, affirme le syndicat majoritaire, «la Chine est le premier fournisseur du marché européen, totalisant 37% des importations de miel dans l’Union européenne, en progression de 39% depuis 2020».

La rédaction


Par La rédaction

Miel : le Conseil de l’UE adopte définitivement les règles sur l’étiquetage

Après les parlementaires européens au début du mois, les ministres de l’Agriculture de l’UE ont définitivement validé le 29 avril, lors de leur réunion à Luxembourg, la révision des directives Petit-déjeuner, dont fait partie l’étiquetage du miel. Le texte doit à présent être publié au Journal officiel de l’UE et entrera en vigueur vingt jours après. «Les nouvelles mesures seront applicables dans l’ensemble de l’Union européenne dans un délai de deux ans», précise le Conseil de l’UE. Concrètement, ces règles, très attendues par les professionnels du secteur, ont pour principal objectif d’améliorer la lutte contre les miels frelatés et d’accroitre la transparence. L’accord prévoit notamment qu’en cas de mélange, les pays d’origine des miels soient indiqués sur l’étiquette, dans le même champ de vision que le nom du produit, par ordre décroissant en fonction de la proportion qu’ils représentent. Une flexibilité est offerte aux États membres de n’indiquer que les quatre parts les plus importantes si elles représentent plus de 50% du mélange. Cette disposition remplacera la formulation actuelle qui mentionne simplement si le mélange provient ou non de l’UE.


Par La rédaction

Miel : l’intersyndicale apicole veut étendre l’aide conjoncturelle au stockage

L’intersyndicale du miel née le 2 février autour de la Confédération paysanne, la FFAP, du SNA et de l’UNAF (voir notre Petit guide du syndicalisme apicole) dénonce «un plan de soutien insuffisant» à l’apiculture française, dans un communiqué le 15 mars. Elle regrette que l’enveloppe d’aides conjoncturelles de 5M€, annoncée le 23 février par le ministère de l’Agriculture, ne bénéficie qu’aux apiculteurs ayant subi des pertes de production alors que beaucoup ont des difficultés à écouler leurs stocks. «Nous demandons que les soutiens conjoncturels prennent en charge une aide pour le stockage et qu’elle s’applique à la baisse de chiffre d’affaires de l’ensemble des apiculteurs et apicultrices», indiquent les quatre syndicats alliés. Pour «encourager les partenariats entre producteurs et conditionneurs» – promesse faite par la Rue de Varenne dans le cadre du plan – l’intersyndicale appelle à d’abord «garantir une juste rémunération» aux apiculteurs. Elle demande la mise en place de «prix planchers» et l’activation d’une «clause de sauvegarde» pour les miels importés au-dessous de ce prix. Elle demande également «transparence et équité» dans la répartition des marges et «traçabilité et contrôles systématiques des miels» dès leur entrée dans l’Hexagone.


Aveyron | Par Jérémy Duprat

Concours des miels de l’Aveyron : les jurés formés

Une 16ème édition du concours départemental des miels de l’Aveyron, organisé par la Chambre d’agriculture et le syndicat des Abeilles de l’Aveyron. 80 pots de miel sont attendus sur les tables des jurés à 8h samedi 21 octobre dans la salle des combles de la mairie de Baraqueville.Le syndicat des Abeilles de l’Aveyron et la Chambre d’agriculture sont prêts à accueillir les jurés.La 16ème édition du concours départemental des miels…


Aveyron | Par La rédaction

Concours officiel des miels Les lauréats

Samedi 22 octobre, le concours officiel départemental des miels de l’Aveyron organisé par la Chambre d’agriculture en partenariat avec l’Abeille de l’Aveyron a réuni à Baraqueville, près de 90 miels présentés par 66 apiculteurs. Voici le palmarès.Polyfloral Clair - VendeurOr : Amandine Bousquet à Saint Christophe VallonArgent : De Lescure Jérôme à Sévérac d’AveyronArgent Gisèle Onno Le rucher de Mouret à VaureillesArgent : Nicolas Barthes à La PrimaubeBronze : Claire…


Aveyron | Par eva dz

Près de 90 miels en compétition à Baraqueville ce samedi 22 octobre

Samedi 22 octobre, la Chambre d’agriculture en partenariat avec le syndicat apicole, l’Abeille de l’Aveyron, organise la 15ème édition du concours officiel des miels de l’Aveyron. Près de 90 miels seront soumis à l’avis d’un jury d’experts et d’amateurs, à Baraqueville.Qu’ils soient amateurs ou professionnels, les apiculteurs de l’Aveyron ont à cœur de montrer leur savoir-faire et la qualité de leur miel, à l’occasion d’un concours officiel piloté par la…


Aveyron | Par eva dz

Une centaine de pots de miel dans les colis de Noël des Restos du Cœur

A quelques jours des fêtes de fin d’année, l’Abeille de l’Aveyron et la Chambre d’agriculture ont remis aux Restos du Cœur, une centaine de pots de miel, donnés par environ 70 apiculteurs et initialement prévus pour le concours officiel des miels qui a été annulé à l’automne en raison du contexte. miel+restos+aveyron


National | Par Didier Bouville

Création d’Interapi, interprofession des produits de la ruche

Les organisations de la filière apicole (1) ont créé Interapi, interprofession des produits de la ruche, lors d’une assemblée générale constitutive, le 29 janvier.L’association a pour but de valoriser les produits et les métiers de la ruche, et représentera les intérêts de la filière apicole auprès des pouvoirs publics et des tiers.«Elle a entre autres pour objet le dialogue entre les maillons de la filière, la contribution à la résolution…


National | Par Didier Bouville

Néonicotinoïdes : Matignon tranche en faveur de Hulot face à Travert

(Photo site internet Gouvernement)Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé, dans un communiqué le 26 juin, que son gouvernement ne reviendrait pas sur les dispositions de la loi biodiversité qui prévoient l'interdiction des néonicotinoïdes à partir du 1er septembre 2018 avec des dérogations possibles jusqu'à 2020.Le même jour, Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture, avait affirmé au micro de RMC vouloir «revenir sur l'interdiction» des néonicotinoïdes». Expliquant que «le texte n'est…