National | Par Didier Bouville

Formation : les enfants d’agriculteurs nombreux dans le supérieur

A travers le dispositif Entrée dans la vie d’adulte (EVA) 2007, la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance s’est alliée au ministère de l’Education nationale et à l’Insee afin de suivre 34 343 jeunes de leur entrée en 6ème en 2007 jusqu’à leur situation au 1er mars 2015.

Qu’en ressort-il ? Tout d’abord que le niveau de connaissances en 6ème est déterminant sur leur situation huit ans plus tard. Ainsi, parmi les 25 % ayant obtenu les meilleurs résultats en 2007, 77 % poursuivent des études dans le supérieur.

Cependant, l’origine sociale est aussi un facteur à prendre en compte. C’est sans surprise que les enfants de cadres arrivent en tête en nombre d’étudiants inscrits dans le supérieur (68 %).

Néanmoins, les enfants d’agriculteurs ne sont pas en reste, arrivant en deuxième position (58 %) devant les enfants issus des professions intermédiaires (53 %) et des artisans et commerçants (45 %).

Existe-il une filière de prédilection pour ces populations majoritairement d’origine rurale ? Ils semblent se concentrer dans les filières STS c’est-à-dire en sections de techniciens supérieurs.

En effet, les enfants d’agriculteurs sont les seuls étudiants qui ne s’inscrivent pas principalement en licence : ils sont seulement 27 % contre 34 % en STS.

Cette filière permet une insertion professionnelle plus rapide puisque 24 % ont un emploi, très souvent lié à leurs études, quand cette part n’est seulement de 8 % chez les étudiants en licence.

Ils restent aussi plus longtemps chez leurs parents : seulement 30 % ont leur propre logement, soit 14 points de moins que la moyenne des étudiants du supérieur.

Enfin, ces élèves de STS seraient en petite majorité (51 %) plutôt optimistes sur leur avenir : c’est moins que les apprentis (68 %) ou les élèves des classes préparatoires aux grandes écoles, mais plus que leurs camarades ayant opté pour la licence (47 %).

 éleveurs+formation+lycée

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Divers

Recherche 2 pneus d’occasion 16-9-34 bon état. Tél 06 72 60 01 73 HR

Emplois

Recherche chauffeur expérimenté si possible pour conduite tracteur et remorque autochargeuse ensileuse pour la campagne +lisier labour et semis si intéréssé pour la saison avril mai 2024. Tél 06 24 29 86 58 Secteur 12270 La Fouillade

Sur le même sujet

Didier Guillaume a annoncé le 7 mai aux sénateurs, lors d’une audition, que les établissements d’enseignement agricole devraient rouvrir à partir du 1er juin.«Nous allons regarder région par région la question du transport des élèves avec les conseils départementaux», car ce sont eux qui ont la main sur les transports.De même, la question du nombre d’élèves dans les chambres collectives devra être résolue, sachant que, sur 200 000 élèves, étudiants et apprentis de l’enseignement agricole, 100 000 sont en internat. «La décision sera prise fin mai de rouvrir les 800 établissements (publics et privés)», en commençant par l’enseignement professionnel, a-t-il précisé.Par ailleurs, les centres de formation d’apprentis (CFA) et les établissements et centres de formation continue seront à nouveau susceptibles…