Aveyron | Par eva dz

Foire de printemps à Saint Affrique, les 5 et 6 avril : On y parle emplois agricoles

La Foire de printemps de Saint Affrique a repris des couleurs sous l’impulsion des JA du canton. Accompagnés de nombreux partenaires locaux et départementaux, ils ont mis au point un Forum agricole autour de l’emploi, la formation, l’installation, la transmission. Rendez-vous vendredi 5 et samedi 6 avril au jardin public !

Les JA du canton de Saint Affrique aux manettes de la foire de printemps avaient lancé le premier Forum emplois agricoles en 2023.

La Foire de Saint Affrique existe depuis les années 80 autour des matériels et véhicules d’occasion (automobile, motoculture, agricole…). Un modèle traditionnel de foire de printemps qui s’est spécialisée dans l’agriculture, dans les années 90. Et depuis 2010, les JA du canton de Saint Affrique se sont joints à l’événement, se chargeant du repas du vendredi soir.
«Quand en 2016, les organisateurs nous ont dits qu’ils souhaitaient arrêter la foire faute d’un nombre suffisant d’exposants. Nous nous sommes dits que c’était dommage d’abandonner cet événement agricole important pour le sud Aveyron», raconte Nicolas Fanjaud, co-président du canton JA de Saint Affrique. «Nous nous sommes sentis légitimes pour reprendre le flambeau, fédérer autour de nous tous ceux qui étaient attachés à la foire», complète Aurélien Viala, administrateur JA 12 et éleveur sur le canton. «On tient à notre foire ! On veut continuer», appuie-t-il.

Un volet pédagogique avec les enfants

Depuis 2017 donc, les JA du canton de Saint Affrique, ils sont plus d’une quarantaine, «le plus important canton chez JA 12», selon Nicolas Fanjaud, ont pris la foire sous leur aile. Ils ont notamment ajouté un volet pédagogique en allant à la rencontre des élèves de CM1 et CM2 des écoles de Saint Affrique. «À cet âge, ils sont assez grands pour comprendre le cycle animal et le cycle végétal mais ont encore leur âme d’enfant qui les fait s’émerveiller devant les brebis et le matériel !», s’amuse Aurélien Viala.
Après le premier contact en classe quelques jours avant l’événement, pour présenter les grandes lignes de leur métier et surtout répondre à toutes leurs questions, les JA du canton de Saint Affrique accueillent les classes sur la foire. «Nous leur montrons la tonte des brebis, nous leur offrons un sachet de graines à planter chez eux, nous les faisons monter dans un tracteur et bien sûr nous partageons un goûter autour du Roquefort !», poursuit le jeune agriculteur. Une belle occasion de susciter des vocations car l’agriculture en a bien besoin dès demain ! C’est la deuxième orientation donnée par les JA à leur foire. «Nous avions besoin d’une nouvelle idée pour renouveler le concept traditionnel d’une foire aux matériels qui, il faut bien le dire, s’essouffle», ont constaté Nicolas Fanjaud et Aurélien Viala. En discutant avec divers partenaires comme la Chambre d’agriculture, la Communauté de communes du Saint Affricain Roquefort 7 vallons mais aussi avec les exposants, eux aussi en recherche constante de main d’œuvre, les JA ont lancé l’année dernière un forum emplois agricoles, «une problématique qui nous concerne tous !». «L’année dernière fut une année test avec de premiers contacts entre demandeurs d’emplois et recruteurs, que ce soit sur nos fermes mais aussi dans les structures para-agricoles, chez les mécaniciens… mais l’engouement était bien là !», confirme Nicolas Fanjaud. Cette année, avec le soutien de France Travail (ex Pôle Emploi), les entreprises ont été sollicitées pour transmettre leurs offres d’emplois qui seront publiées lors de la foire. «Notre rôle est de faire passer les messages, de rendre notre événement visible, attractif pour que les gens viennent nombreux et découvrent toutes les opportunités d’emplois que notre secteur propose», avance le jeune agriculteur. Et pour favoriser les échanges, les JA ont programmé deux tables-rondes le vendredi après-midi à la salle du caveau de la salle des fêtes, l’une qui invite à découvrir les métiers agricoles et para-agricoles (à 14h) et l’autre qui présentera les parcours à l’installation et la transmission par le biais de témoignages à 15h.
Autre temps fort de la convivialité cher aux JA, la soirée du vendredi soir autour d’un repas jambon braisé et aligot (18 euros) sur réservation (06 77 59 50 45). «Chez JA, cette foire est un événement qui a créé de l’émulation dans notre équipe cantonale», affirme Aurélien Viala. «Depuis plusieurs mois, nous nous réunissons régulièrement pour préparer l’événement et sans cette foire, nous n’aurions pas forcément l’occasion de nous retrouver», concluent les JA.

Eva DZ

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Depuis 20 ans, la foire expo d’Espalion est associée au savoir-faire fromager du département, à travers un concours et une fête des fromages. Deux rendez-vous qui rassemblent les passionnés et les gourmands ! Cette année ne fait pas exception avec encore un joli plateau, samedi 13 et dimanche 14 avril. Rémi Seguin, Emmanuelle Marbezy et Sandrine Alazard, chevilles ouvrières du concours et de la fête des fromages à Espalion (© CA12). Le concours départemental des fromages à Espalion fête cette année ses 20 ans. 20 ans d’un partenariat réussi entre la Chambre d’agriculture, l’association Espalion Expos et la mairie d’Espalion. Moment convivial et professionnel, ce concours reflète la diversité et la qualité des produits fromagers du département. Il constitue une…