Aveyron | Par eva dz

UNICOR partage ses bons résultats avec ses adhérents

En assemblée générale jeudi 31 mars à Rodez, le groupe coopératif UNICOR a affiché de bons résultats. Le tour des différents métiers a en effet confirmé la belle santé du groupe. De quoi donner le sourire au président Jean-Claude Virenque, qui du coup, a annoncé un très bonne nouvelle pour les adhérents : la redistribution d’un peu plus d’1,2 million d’euros (525 000 euros pour les éleveurs naisseurs-engraisseurs ovins du fait de la bonne conjoncture dans cette filière et de sa performance et près de 742 000 euros issus d’une partie du résultat de la coopérative pour les associés coopérateurs). «Notre pacte coopératif porte ses fruits et nous permet d’être au rendez-vous tant technique que commercial pour affronter les défis qui nous attendent ces prochaines semaines, ces prochains mois, dans le contexte international que l’on connaît», a résumé Jean-Claude Virenque.

Des bons résultats qui permettent aussi au groupe coopératif de poursuivre ses investissements, notamment dans le pôle viandes, parfaitement intégré depuis sa création à l’automne 2020. «Nous allons continuer d’investir pour notre groupe, pour nos adhérents : persévérer dans le pôle viandes avec la poursuite des mises aux normes, le développement d’une gamme de steak haché, l’ouverture de nouveaux débouchés commerciaux vers la GMS et la restauration… mais aussi développer les Halles de l’Aveyron, avec l’ouverture pour la fin d’été d’un nouveau magasin à Issy les Moulineaux et rénover notre réseau de Magasin Vert et notamment celui du siège à Onet le Château», cite Jean-Claude Virenque. «C’est une grande fierté que l’ensemble des métiers d’UNICOR soient contributeurs de la bonne santé de notre groupe», a confirmé Denis Simon, directeur général. «Nous espérons continuer sur cette belle lancée avec pragmatisme, lucidité, courage et audace, comme nous avons su le faire ces dernières années !», concluent-ils.

Eva DZ

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Réunie en assemblée générale vendredi 7 juin, l’union de coopératives BEVIMAC Centre Sud a présenté une activité, spécialisée dans l’export d’animaux vifs, en progression malgré la fermeture du marché algérien et un regain de valeur ajoutée pour les animaux destinés à l’Italie. L’assemblée générale de BEVIMAC Centre Sud s’est déroulée vendredi 7 juin. La stratégie de BEVIMAC Centre Sud, union des coopératives décidée il y a 9 ans, continue de porter ses fruits. Le débouché commercial vers les pays tiers bien que conditionné aux aléas géopolitiques et sanitaires, apporte une puissance d’achat aux coopératives adhérentes, CELIA, UNICOR notamment, et permet de capter une valeur ajoutée supérieure à celle des marchés européens. Pour Pierre Terral, le président, ces bons chiffres sont…