National | Par Didier Bouville

Terra Lacta veut se rapprocher de l’industriel privé Bongrain

A l’issue d’une phase de recherche de partenaires, le conseil d’administration de Terra Lacta a décidé le 5 octobre de proposer à l’approbation de ses adhérents le projet d’adossement de ses activités Beurre, crème, fromages vache et chèvre et ingrédients à un grand groupe fromager français privé, Indique la coopérative un communiqué daté du 8 octobre. Ce fromager n’est autre que Bongrain.

Selon Alain Lebret, président de Terra Lacta, sa «solidité financière, sa puissance commerciale, et l’efficience de son pôle R & D», ont en effet convaincu le conseil d’administration des atouts commerciaux et financiers que pourrait apporter un partenariat avec l’industriel privé. Le montage est néanmoins toujours en discussion. Seule certitude : il sera différent pour chaque produit de Terra Lacta et ne concernera pas le lait UHT.

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Le ministère de l’agriculture a annoncé un renforcement des contrôles le long de la chaine alimentaire pendant la durée des Jeux olympiques et notamment sur les sites dédiés. Marc Fesneau Capture X-Twitter « 13 millions de repas seront servis sur les sites des jeux olympiques, dont 5 millions pour les spectateurs, 3,5 millions pour les agents de l’organisation et 2,2 millions pour les athlètes, pendant la durée des Jeux olympiques », a annoncé le cabinet du ministère de l’Agriculture à la veille de la visite du ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau à Saint Ouen, le 12 avril près de Saint-Denis, l’un des sites des épreuves. Pour faire face à cet évènement exceptionnel, le ministère entend éviter toute « toxi-infection »…