Aveyron | Par La rédaction

Sept lauréats au Challenge CUMA – Crédit Agricole

Jacques Couderc, référent CUMA pour la caisse régionale du Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées et Didier Larnaudie, responsable de la commission communication à la FD CUMA ont remis les prix aux  CUMA lauréates du Challenge parrainé par les deux organismes depuis de nombreuses années.

Pour la première fois, les projets ont été déposés sur la plateforme «J’aime mon territoire», mise en place par le Crédit Agricole pour mettre en lumière les initiatives locales. Celles des CUMA portaient sur la coopération. «La mutualisation du matériel, on y est habitué en CUMA. En revanche, de plus en plus de rapprochements s’opèrent sur la mise en commun de salariés, de compétences…», a introduit Jacques Couderc avant de féliciter les 7 lauréats.

  • 1er prix ex-aequo : l’inter-CUMA des Serènes, fruit du regroupement de 3 CUMA (Lunac, La Fouillade, des Mazières) pour mutualiser l’emploi de 3 salariés et un service tonne à lisier et la CUMA du Millavois pour son échange avec des CUMA voisines (Pourtalou et Roquecourbe)  pour optimiser l’emploi des salariés.
  • 2ème prix : CUMA de Villecomtal et de Coubisou pour leurs échanges de matériel et de main d’œuvre.
  • 3ème prix : CUMA du Bas Ségala pour la mise en commun de matériel sur le territoire (épandage avec la CUMA du Naucellois, enfonce piquets avec la CUMA de Frons).
  • 4ème prix : CUMA de Prévinquières pour la création d’un service semis direct avec la CUMA de Compolibat.
  • 5ème prix : CUMA de Balsac pour son regroupement avec la CUMA du Causse Comtal sur le service ensilage.
  • 6ème prix : CUMA de Théron (commune de Rieupeyroux) pour le développement d’un service épareuse avec la CUMA de Romette.
Toutes les actualités

Sur le même sujet

Les adhérents d’APO – Alliance Porci d’Oc étaient réunis en assemblée générale, vendredi 14 juin. Lionel Tauriac, le président et Mikaël Le Gallic, directeur général, ont fait le point sur l’activité et sur les projets de la coopérative. La coopérative APO était en assemblée générale vendredi 14 juin à Rodez © APO Malgré une année 2023 plus compliquée, hausse des énergies et des charges en général, baisse de la production porcine, la coopérative APO «s’en sort très bien» selon ses responsables. «Que nous dégagions un résultat positif après cette année difficile est une vraie satisfaction», résume Lionel Tauriac.Appuyé de son directeur, Mikaël Le Gallic, le président de la coopérative explique cette bonne santé par la complémentarité entre les différentes activités…