Aveyron | Par Didier Bouville

Sécheresse : vigilance sur l’extrême sud du département

Le département de l’Aveyron connaît de fortes disparités en termes de sécheresse. Si la majorité du territoire connaît une situation plutôt favorable grâce aux précipitations régulières des derniers mois, le Sud est, quant à lui, fortement impacté par un déficit pluviométrique (+ de 50%).

Cette situation conduit à renforcer les mesures de restriction, pour les usages par prélèvement sur le milieu naturel uniquement, sur certains secteurs:

•Dourdou de Camarès amont: passage du niveau d’alerte à celui d’alerte renforcée;

•Dourdou de Camarès aval: entrée en vigilance;

•Orb: passage du niveau d’alerte à celui d’alerte renforcée.

Les mesures en vigueur sur les autres zones restent applicables. Pour rappel, les bassins versants concernés sont:

•l’Hérault: Niveau de vigilance ainsi que les bassins sensibles (soumis à des mesures de prévention en période d’étiage)

•Rance: Niveau d’alerte

•le Dourdou de Conques: Niveau d’alerte

•la Diège: Niveau d’alerte

•l’Alzou: Niveau d’alerte

•l’Aveyron source et son bassin: Niveau d’alerte

•l’Aveyron médian et son bassin: Niveau d’alerte

•Serène et ses affluents: Niveau d’alerte

À ce jour, aucune mesure de restriction sur l’eau potable n’est mise en place sur l’ensemble du département.

La rédaction

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Réunie en assemblée générale vendredi 7 juin, l’union de coopératives BEVIMAC Centre Sud a présenté une activité, spécialisée dans l’export d’animaux vifs, en progression malgré la fermeture du marché algérien et un regain de valeur ajoutée pour les animaux destinés à l’Italie. L’assemblée générale de BEVIMAC Centre Sud s’est déroulée vendredi 7 juin. La stratégie de BEVIMAC Centre Sud, union des coopératives décidée il y a 9 ans, continue de porter ses fruits. Le débouché commercial vers les pays tiers bien que conditionné aux aléas géopolitiques et sanitaires, apporte une puissance d’achat aux coopératives adhérentes, CELIA, UNICOR notamment, et permet de capter une valeur ajoutée supérieure à celle des marchés européens. Pour Pierre Terral, le président, ces bons chiffres sont…