Aveyron | Par Didier Bouville

Sécheresse toujours présente et camions-citernes sur le Carladez

Le mois de septembre s’est terminé en battant des records de température depuis le début de l’enregistrement des données en 1959, avec une augmentation de +3,9 °C par rapport à la normale. En ce qui concerne les précipitations, septembre a été contrasté, avec des disparités dans la répartition et la quantité en raison des épisodes orageux. On note un déficit global de -62 % sur le territoire aveyronnais, tandis que localement (Causse Comtal, Nord et Sud en limites avec l’Hérault), on peut observer un excédent de 10 à 20 %.

Les conditions sèches et chaudes de la semaine dernière devraient se prolonger jusqu’en milieu de semaine prochaine, ce qui accentuera l’assèchement des sols et la baisse du niveau des cours d’eau. Cette diminution de l’hydrologie des cours d’eau nécessite le renforcement de certaines mesures. Par conséquent, les niveaux de restriction sur les prélèvements d’eau et les usages à partir du milieu naturel (eaux superficielles et souterraines) sont modifiés par arrêté préfectoral à partir du samedi 7 octobre 2023 à 08h00, comme suit :

13 zones au niveau de crise :

Affluents du Lot domanial amont (maintien)

Diège (maintien)

Aveyron source et son bassin (renforcement)

Viaur non réalimenté et les affluents du Viaur (renforcement)

Cérou non réalimenté et ses affluents (maintien)

Alzou et ses affluents (maintien)

Baye et ses affluents (maintien)

Seye et ses affluents (maintien)

Dourdou de Camarès amont et Len (renforcement)

Dourdou de Camarès aval et Sorgues (renforcement)

Rance (maintien)

Orb (maintien)

Hérault (maintien)

6 zones au niveau d’alerte renforcée :

Affluents du Lot amont (maintien)

Truyères (maintien)

Aveyron médian et son bassin (renforcement)

Serène (maintien)

Bonnette et ses affluents (maintien)

Affluents rive droite du Tarn médian (maintien)

3 zones au niveau d’alerte :

Dourdou de Conques (maintien)

Basse vallée de l’Aveyron (maintien)

Viaur aval (de Thuries) réalimenté (renforcement)

5 zones en vigilance :

Célé (maintien)

Viaur amont (de Thuries) réalimenté (maintien)

Tarn amont (maintien)

Tarn médian (maintien)

Affluents rive gauche du Tarn médian (maintien)

Situation toujours critique sur la Carladez

De Laguiole au Carladez, l’approvisionnement en eau par camion-citernes reprend au regard de la situation. Pour rappel, l’eau du Carladez est puisée dans l’unique ressource d’eau de surface que représente le cours d’eau « Siniq » avant d’être traitée dans l’usine d’eau potable à Thérondels. Le Siniq, milieu fragile, est ainsi soumis à une surveillance accrue, pour garantir sa vie biologique et préserver sa biodiversité. Les récentes données affichent un débit moyen journalier qui se rapproche du niveau critique.

Dans ces conditions, des camions-citernes vont venir approvisionner l’usine d’eau potable dès ce mercredi 4 octobre 2023. Le nombre de camions sera réajusté en fonction de l’évolution de la situation. La Communauté de Communes appelle ses habitants à maintenir les efforts de réduction dans la consommation de l’eau avec la plus grande responsabilité.

La rédaction

Toutes les actualités

Sur le même sujet

A partir de juillet, le Parc naturel régional de l’Aubrac met en place un programme d’observation participative des rivières. Pour mieux suivre l’évolution des niveaux d’eau, chacun pourra prendre en photo des échelles graduées et l’envoyer simplement par SMS au Parc. Pour démarrer ce programme, un webinaire est ouvert à tous, jeudi 20 juin à 18h. Pour démarrer le programme d’observation participative des cours d’eau, le PNR Aubrac organise un webinaire ouvert à tous, jeudi 20 juin à 18h. « Le dispositif que nous montons est très simple : une photo, un SMS et c’est tout. Plus ces relevés seront faits régulièrement, plus notre connaissance de l’évolution des niveaux d’eau sera fine. Notre objectif est d’animer ce programme sur le long…