National | Par Didier Bouville

Salon REGAL : 14 exposants représenteront l’Aveyron

Du 15 au 17 décembre, le parc des expositions de Toulouse accueille la 19ème édition du salon régional de l’agriculture, REGAL, initié par la Région Occitanie. L’Aveyron sera bien représenté avec 14 exposants, producteurs, artisans et entreprises du département.

Conçu et organisé par la Région Occitanie, le salon régional de l’agriculture (REGAL Sud de France-l’Occitanie) célèbre sa 19ème édition, du 15 au 17 décembre, au MEETT – Parc des Expositions de Toulouse. Ouvert à tous, il mettra en lumière le meilleur des produits régionaux de la terre et de la mer.

200 exposants issus des 13 départements et 600 produits régionaux, dont 65% référencés sous la marque régionale Sud de France-l’Occitanie, sont à retrouver sur le plus grand marché d’Occitanie, un rendez-vous devenu incontournable pour les amoureux des produits locaux, des terroirs et savoir-faire de la région. Cette année, plusieurs nouveautés viendront enrichir la programmation dont un nouveau stand des produits de la mer, un grand bar à fromages et deux soirées nocturnes festives les vendredi et samedi. Les animations sensorielles et les animaux de la Ferme seront là comme chaque année pour enchanter petits et grands.

Les amateurs de vins et spiritueux se régaleront avec l’œnothèque des vignobles d’Occitanie et un bar à Armagnacs. Au-delà du plaisir pour les papilles, un stand sera dédié aux arts de la table.

200 exposants – 600 produits

«Le salon régional de l’agriculture REGAL, c’est la vitrine de notre région, d’un certain art de vivre et de bien manger propre à l’Occitanie», a rappelé Carole Delga, présidente de la Région Occitanie. «La force de cet évènement réside dans la rencontre et les échanges directs entre les visiteurs et les producteurs de tous les départements la région. Venir s’approvisionner au salon REGAL avant les fêtes de fin d’année, c’est une belle manière de les soutenir et de saluer leur engagement quotidien pour remplir nos assiettes de produits savoureux, de qualité et de proximité, notamment ceux de notre marque régionale Sud de France-l’Occitanie», se réjouit-elle.

Gratuit et facile d’accès, les visiteurs pourront déambuler dans le plus grand marché d’Occitanie, participer à des animations culinaires et sensorielles, rencontrer les agriculteurs, éleveurs, artisans et vignerons du territoire et partir à la rencontre des animaux de la Ferme. Bref, un rendez-vous qui permet au public d’apprendre «l’histoire derrière le produit» et de déguster les produits de qualité de la région.

Quatorze producteurs aveyronnais préparent d’ores et déjà leur participation :

Jeune Montagne à Laguiole – Bienvenue à la Ferme

Brasserie d’Olt à Saint Geniez d’Olt et d’Aubrac

Les Bergers du Larzac à La Cavalerie

Les Potions d’Oc à Pont de Salars

Le gâteau à la broche de Laurence à Villefranche de Rouergue

Ferme de la Châtaigneraie à Saint-Hippolyte – Bienvenue à la Ferme

Bleu des Causses à Rodez

Pérail à Millau

B12 – La brasserie de l’Aveyron à Onet le Château

Brasserie Mousses du Rouergue à Decazeville

Les noisettes d’Olt à Flagnac – Bienvenue à la Ferme

Le Domaine d’Hélix à Maleville – Bienvenue à la Ferme

Veau d’Aveyron et du Ségala à Rodez

Bœuf Fermier Aubrac à Rodez

Informations pratiques

Entrée gratuite et téléchargeable sur regal.laregion.fr

Rendez-vous au Parc des expositions et Centre de conventions – MEETT, Concorde Avenue 31840 Aussonne – Tram ligne T1 – arrêt MEETT (terminus)

Accès Bus – ligne 30, arrêt MEETT

Accès vélo – 400 supports vélos abrités à proximité de l’entrée

Accès voiture par rocade et N224 – parking sécurisé de 5 000 places au cœur du site.

Source Région Occitanie

Toutes les actualités

Sur le même sujet

De nombreuses organisations professionnelles ont réagi le 10 juin aux résultats des élections européennes et à l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale par le Président de la République, Emmanuel Macron. © Actuagri CS Sur les Européennes, la FNSEA rappelle notamment que «l’agriculture française est indissociablement liée à l’Europe». Le syndicat majoritaire demande au nouveau Parlement européen «de poursuivre au plus vite le dialogue stratégique ouvert avec les acteurs du monde agricole et de formuler des mesures concrètes pour l’avenir de l’agriculture». Il demande en particulier de «remettre au premier plan l’acte de production et de faire cesser toute tentation décroissante, de stimuler la recherche et l’innovation, de faire preuve de cohérence sur les accords de libre-échange…».  La FNSEA qui…