National | Par Didier Bouville

Retraités agricoles : 1,5 million de non-salariés en 2015

Photo archives

D’après les informations de la MSA parues le 3 mai, 34 160 nouveaux retraités ont liquidé une pension auprès du régime des non-salariés agricoles (NSA) en 2015. Le total de pensionnés non-salariés atteint 1,5 million, soit – 3,1 % en un an, une baisse en partie liée au vieillissement du régime puisque l’on compte deux décès pour une attribution de retraite.

L’âge moyen des nouveaux retraités est de 63 ans et deux mois, soit une hausse de 10 mois en un an. La pension annuelle moyenne de base des nouveaux retraités anciens chefs d’exploitation ayant validé au moins 150 trimestres dans le régime de base est de 9 209 euros brut, soit une hausse de 3,3 % en un an.

Pour les chefs d’exploitation ayant effectué une carrière complète NSA, la pension annuelle moyenne hors RCO s’élève à 8 899 euros bruts, en progression de + 6 % en un an, et à 9 978 € pour ceux qui bénéficient de la RCO. Toutes durées de carrières confondues, la pension annuelle moyenne des retraités non-salariés agricoles (hors RCO) atteint 5 155 euros bruts.

Par ailleurs, 126 576 nouveaux retraités ont liquidé une pension au régime des salariés agricoles en 2015, régime qui compte 2,5 millions de bénéficiaires au total en 2015 (+ 0,2 % en un an). Les retraités ayant validé plus de 150 trimestres dans ce régime bénéficient d’une pension annuelle moyenne de 12 875 € bruts (+1,1 % en un an).

Toutes durées de carrières confondues, les anciens salariés agricoles touchent une retraite annuelle de 2 270 euros bruts.

 éleveurs+MSA+retraites

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Divers

Recherche 2 pneus d’occasion 16-9-34 bon état. Tél 06 72 60 01 73 HR

Emplois

Recherche chauffeur expérimenté si possible pour conduite tracteur et remorque autochargeuse ensileuse pour la campagne +lisier labour et semis si intéréssé pour la saison avril mai 2024. Tél 06 24 29 86 58 Secteur 12270 La Fouillade

Sur le même sujet

(Photo archives)Selon l’étude d’impact des projets de loi sur les retraites, présentée au Conseil des ministres le 24 janvier, le calendrier d’évolution des assiettes et des taux de cotisations retraites des agriculteurs sera défini par une ordonnance.Il est prévu que les taux de cotisations passent de 21,1% à 28,12% dans le nouveau régime. Et que les trois niveaux actuels d’assiette minimale (600, 800 et 1820 heures au Smic) soient remplacés par une assiette minimale unique à 600 heures au Smic pour un montant de cotisation de 1523 €. Mais les modalités de cette convergence ne sont pas présentées dans l’étude d’impact ; il est prévu qu’elles le soient par ordonnance.Le texte confirme par ailleurs le rehaussement, pour les agriculteurs, du…