National | Par Didier Bouville

Rencontre entre Le Foll et Beulin : aucun engagement n’a été pris

Lors de leur première rencontre, Stéphane le Foll et le président de la FNSEA ont « balayé tous les grands sujets agricoles », ont-ils indiqué le 22 mai à la sortie de l’entretien (notre photo). L’avenir de la Pac, l’environnement, le budget européen… «Ca s’est fait de manière très franche», a déclaré le ministre tout en précisant qu’aucun engagement n’avait pour autant été pris. «Il s’agissait de poser les gros dossiers», a poursuivi Stéphane Le Foll. Parmi ceux-là : l’allégement du coût du travail.

Le décret sur la TVA sociale paru sur le fil du rasoir au journal officiel du 6 mai sera très prochainement abrogé par le Premier ministre, la mesure pourrait notamment être concernée par le «calendrier social» présenté par Jean-Marc Ayrault ce 23 mai. Sans préciser lesquelles, le ministre a indiqué que d’autres orientations seront prises pour baisser ce coût. Sur ce point, Xavier Beulin a demandé à participer, aux côtés des autres syndicats, à la grande conférence sociale consacrée «aux revenus et à l’emploi», prévue à la mi-juillet. Une demande sans réponse pour le moment. 

Cette série de rencontres du nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire avec l’ensemble des syndicats agricoles se poursuivra jusqu’en juin.

Lire aussi dans la Volonté Paysanne datée du jeudi 24 mai 2012.

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Pour asseoir son hégémonie sur la scène internationale, la Chine vise l’autosuffisance alimentaire. L’accroissement des capacités de production des filières animales se fait dans la douleur. Des fermes géantes supplantent les petits producteurs de bovins et de porcs. Mais la conjoncture économique contrarie leur essor. De nombreuses sociétés laitières sont déficitaires. Sur de nombreux marchés agricoles, la Chine est le premier pays importateur au monde de commodités. L’an passé, elle a importé 2,4 millions de tonnes (Mt) de viande de porc, 3,46 Mt de viande bovine et l’équivalent de 10 Mt de lait en produits laitiers. Bien que l’empire du milieu soit la deuxième puissance économique mondiale, avec un excédent commercial de 800 milliards d’euros (Md€), son déficit commercial agricole…