Aveyron | Par eva dz

Premier contrat Egalim en bovins entre UNICOR et Carrefour

Lors du Salon de l’agriculture, le Groupe Coopératif UNICOR et CARREFOUR ont signé le premier contrat EGALIM en bovins, en présence de Julien Denormandie, ministre de l’agriculture et de l’alimentation, le premier contrat EGALIM portant sur les gros bovins.

«Dans un contexte inflationniste préoccupant et encore aggravé par la situation internationale, les agriculteurs sont particulièrement inquiets du coût des matières premières et de l’impact sur leurs revenus. Ce contrat EGALIM signé avec CARREFOUR prend en compte 80% des coûts de production. Il s’agit donc d’une excellente nouvelle pour les agriculteurs de notre territoire», s’est félicité Jean-Claude Virenque, président d’UNICOR.

Concernant dans un premier temps une dizaine de magasins CARREFOUR, principalement situés en région parisienne et dans le sud de la France, cet accord prévoit la livraison de 10 Limousines Blason Prestige par semaine sur une durée de 3 ans. Ce partenariat, aboutissement des relations étroites entre CARREFOUR et le Groupe coopératif UNICOR initiées début 2020, devrait se développer au rythme de la mise en œuvre de la production de ces animaux dans les exploitations et pourrait monter en puissance à court terme.

«Avec ce dossier, la coopérative est au cœur de sa mission qui est de ramener de la valeur dans les exploitations de ses adhérents»n souligne Jean-Claude Virenque.

L’accord permet en outre de mobiliser les éleveurs autour de la dynamique des démarches qualité et de la finition des animaux sur le territoire. Par ailleurs, avec une visibilité à 6 mois, ce contrat est un élément fort de réassurance, les grilles de prix évoluant en fonction des coûts de production. Les éleveurs peuvent ainsi se projeter sur des cycles de production plus longs.

«Ce partenariat prévoit également la gestion de l’équilibre matière en magasin ; ce qui est aujourd’hui

un paramètre essentiel», rappelle Julien Volpelier, directeur des Activités Aval du Groupe UNICOR. «Les relations de confiance que nous avons établies avec CARREFOUR vont nous permettre également d’ouvrir de nouvelles discussions. A ce jour EGALIM ne prévoit en effet pas d’encadrement des coûts de prestation tels quel le transport ou la découpe. C’est un vrai sujet sur lequel nous allons travailler car il est primordial que la valeur ne soit pas diluée et revienne bien aux producteurs».

Constituant la première Organisation de Producteurs en ovins de France et l’une des plus importantes Organisations de Producteurs en bovins du Sud-Ouest, le Groupe coopératif UNICOR a déployé une stratégie misant sur la valorisation des Signes Officiels de Qualité et les races rustiques de son territoire (Aveyron, Cantal, Lozère, Tarn, Tarn & Garonne).

Depuis septembre 2021, le Groupe UNICOR possède également un site d’abattage, de découpe et de transformation : Ruthènes Viandes. A ce titre, il a créé L’Engagement Paysan, première marque nationale de viande éthique destinée à la GMS et a lancé des projets innovants relatifs à la Blockchain et au bien-être animal. En s’appuyant sur la robustesse de ses Organisations de Producteurs et sur la proposition de valeur de son outil de valorisation, UNICOR ambitionne ainsi de proposer, en particulier à la GMS, une offre qualitative à même de satisfaire les attentes d’une part croissante de consommateurs.

La rédaction

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Réunie en assemblée générale vendredi 7 juin, l’union de coopératives BEVIMAC Centre Sud a présenté une activité, spécialisée dans l’export d’animaux vifs, en progression malgré la fermeture du marché algérien et un regain de valeur ajoutée pour les animaux destinés à l’Italie. L’assemblée générale de BEVIMAC Centre Sud s’est déroulée vendredi 7 juin. La stratégie de BEVIMAC Centre Sud, union des coopératives décidée il y a 9 ans, continue de porter ses fruits. Le débouché commercial vers les pays tiers bien que conditionné aux aléas géopolitiques et sanitaires, apporte une puissance d’achat aux coopératives adhérentes, CELIA, UNICOR notamment, et permet de capter une valeur ajoutée supérieure à celle des marchés européens. Pour Pierre Terral, le président, ces bons chiffres sont…