Aveyron | Par La rédaction

Prédation loup Les louvetiers sur le terrain pour prélever !

Toutes les nuits depuis le 24 juillet, les lieutenants de louveterie de l’Aveyron sont mobilisés sur le Lazarc afin d’essayer de prélever un loup qui fait des dégâts considérables. Le préfet est allé à leur rencontre mercredi 20 septembre afin de saluer leur engagement.

Dans le sud-Aveyron, 34 constats d’attaques ont été effectués dont 25 qualifiés de «Loup non Ecarté» faisant 132 victimes. La présence des lieutenants de louveterie pour tenter de mettre un terme à ces dégâts considérables pour l’élevage est une nécessité. Les louvetiers sont des bénévoles, qui ne comptent pas leur temps pour parvenir à leur objectif de prélèvement. Sur le Larzac, ils comptabilisent 700 heures de présence.

Mercredi 20 septembre, le Préfet de l’Aveyron, Charles Giusti, a tenu à leur rendre hommage au travers d’une visite sur le terrain.
La FDSEA et les JA ont également salué leur engagement et ont apporté tout leur soutien.

La rédaction

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Les adhérents d’APO – Alliance Porci d’Oc étaient réunis en assemblée générale, vendredi 14 juin. Lionel Tauriac, le président et Mikaël Le Gallic, directeur général, ont fait le point sur l’activité et sur les projets de la coopérative. La coopérative APO était en assemblée générale vendredi 14 juin à Rodez © APO Malgré une année 2023 plus compliquée, hausse des énergies et des charges en général, baisse de la production porcine, la coopérative APO «s’en sort très bien» selon ses responsables. «Que nous dégagions un résultat positif après cette année difficile est une vraie satisfaction», résume Lionel Tauriac.Appuyé de son directeur, Mikaël Le Gallic, le président de la coopérative explique cette bonne santé par la complémentarité entre les différentes activités…