National | Par Didier Bouville

Matériel agricole : distributeurs et fabricants voient leurs marges se contracter en 2014

Distributeurs comme fabricants de matériel agricole voient leur marge se contracter en 2014, annonce Patrick Perard, président de l’Union des industriels de l’agroéquipement (Axema), le 21 octobre. Il imagine déjà le même résultat pour 2015, vu la crise du secteur de l’élevage.

«Baisse du volume des ventes, poids de la masse salariale et surcoût lié à la réglementation» sont à l’origine de cette réduction des marges. Les investissements en matériels agricoles ont chuté de 7% entre 2013 et 2014, passant de 8,5 à 7,9 milliards d’euros. Les marchés du neuf comme de l’occasion sont touchés de la même manière.

Elodie Dessart, responsable du service économique chez Axema, constate que les cycles d’investissements sont «de plus en plus courts et de plus en plus prononcés», avec un impact direct sur les fabricants et distributeurs. Les marchés étrangers sont perçus comme la future source de croissance pour les industriels bien qu’une reprise du marché en France soit attendue pour 2016.

Un optimisme relatif prévaut en effet pour le début 2016 chez les professionnels. Le marché des agroéquipements devrait être tiré par l’exportation, selon les constructeurs qui anticipent également une légère reprise sur le marché français. Le chiffre d’affaires devrait repartir et le climat des affaires s’améliorer au premier semestre 2016. C’est une des raisons pour laquelle, la filière poursuit son recrutement. L’emploi s’est d’ailleurs amélioré en 2015 avec une croissance des effectifs de 0,6 %. Et pour 2016, plus de la moitié des industriels et près de la moitié des distributeurs ont l’intention d’embaucher. Contrairement à beaucoup de secteurs, l’agroéquipement manque de bras : 1 500 postes ne sont pas pourvus chez les constructeurs.

 éleveurs+machnisme+CUMA

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Bovins

Elev. Aubrac HBA V Taureau Aubrac 4 ans et 5 femelles 15 mois TGS. Tél 06 79 64 02 91

Divers

V épandeur fumier 7T H verticaux Auran BE révisé 5000€, abri tunnel dim L40 L10 H4 6000€ cause cess photo sur demande. Tél 06 33 79 76 78  le tout sans TVA

Sur le même sujet

74% des distributeurs de machines agricoles estiment leur trésorerie plus tendue en 2016 par rapport à 2015, contre 55% en 2015, selon les résultats d’enquête du Syndicat national du service et de la distribution du machinisme agricole (Sedima) et du Syndicat français des industriels de l’agroéquipement (Axema).Les chiffres, annoncés le 12 octobre en conférence de presse, montrent les difficultés vécues par le secteur en lien avec la crise agricole. « Les industriels voient leur marge baisser », annonce Elodie Dessaert, responsable du pôle économique d’Axema.« Les entreprises ne vont licencier que si elles sentent qu’elles n’ont plus le choix », observe Patrick Perard, président d’Axema.Trouver du personnel qualifié reste toujours difficile car les machines utilisent des techniques de pointe. Patrick…