National | Par Didier Bouville

Marché laitier européen : la Commission européenne commande une analyse

La Commission européenne a lancé le 14 août un appel d’offres pour une analyse du secteur laitier, au regard de l’après 2015 et de la fin des quotas laitiers. L’objectif de la commission est d’identifier les perspectives et les défis auxquels sera confrontée la filière après cette échéance.

L’appel d’offres se clôturera le 8 octobre, pour un début de contrat avant la fin de cette année. L’étude devra être remise dans les sept mois suivant la signature. Un appel d’offres qui n’est pas sans faire écho aux propos tenus le 13 juillet par le commissaire européen à l’Agriculture, Dacian Ciolos : « Le paquet lait qui a été adopté n’est pas une fin en soi, il peut y avoir d’autres choses à faire d’ici la fin des quotas ».

Il faut, selon lui, « trouver des outils qui permettent de maintenir la production laitière dans les zones les moins favorisées (en montagne par exemple) pour éviter qu’une fois les quotas laitiers supprimés, la production se concentre uniquement dans les zones d’élevage intensif », avait-il indiqué avant de préciser qu’il n’était pas opposé a priori à des systèmes de réduction de la production en cas de crise.

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Divers

Recherche 2 pneus d’occasion 16-9-34 bon état. Tél 06 72 60 01 73 HR

Emplois

Recherche chauffeur expérimenté si possible pour conduite tracteur et remorque autochargeuse ensileuse pour la campagne +lisier labour et semis si intéréssé pour la saison avril mai 2024. Tél 06 24 29 86 58 Secteur 12270 La Fouillade

Sur le même sujet

Au cours des deux derniers mois, 2 % de jeunes bovins de plus que l’an passé ont été abattus alors que le nombre de vaches allaitantes réformées a diminué de 7,9 %. © iStock-Gabriele Grassl La production de viande bovine change de profil. «La relocalisation de l’engraissement en France semble porter ses fruits», observe l’Institut de l’élevage (Idele) dans une récente étude. Les sorties de jeunes bovins et génisses compensent presque la baisse des abattages de vaches allaitantes. Sur les semaines 4 à 11 couvrant les mois de février et mars, le nombre de jeunes bovins abattus était en hausse de près de 2 % par rapport à 2023, note l’Idele. Toutes les catégories d’animaux sont orientées à la hausse : +1,9…