National | Par Didier Bouville

Les professionnels de la filière porcine entrent en campagne à la mi-avril

Inaporc (interprofession de la filière porcine) lance dès la mi-avril une nouvelle campagne de communication à l’échelle régionale et nationale. Deux axes majeurs ont été choisis : la marque VPF (viande porcine française) et la promotion des différents corps de métiers de la filière (éleveurs, charcutiers…).

Dotée d’un budget de 3 à 4 millions d’euros, cette nouvelle campagne est le fruit de la volonté de « promouvoir les bonnes pratiques des professionnels » et ainsi répondre aux attentes sociétales. « Pour cette campagne, nous souhaitons insister sur le fond », a insisté Guillaume Roué, président d’Inaporc lors d’une conférence de presse qui se tenait à Paris le 10 avril.

Ce sont les éleveurs eux-mêmes qui demandent à pouvoir expliquer leurs métiers via cette campagne.

Toutes les actualités

Sur le même sujet

A l’issue des élections européennes, en France, la liste du Rassemblement national de Jordan Bardella est arrivée en première place (31,5%) suivie de celle de la majorité présidentielle emmenée par Valérie Hayer (15,2%) et la liste socialiste de Raphaël Glucksmann (14%). Selon les premières estimations à l’issue des élections européennes en France, le RN obtiendrait 30 sièges (contre 18 actuellement) au Parlement européen. Ces élus Gilles Pennelle (15e de la liste) et l’agricultrice Valérie Deloge (20e) devraient donc rejoindre la commission de l’agriculture (Comagri). La liste centriste Renaissance n’obtiendrait que 14 sièges (contre 23 aujourd’hui). L’eurodéputé sortant (et ancien président des Jeunes agriculteurs) Jérémy Decerle (14e) sauverait donc de justesse sa place. La liste socialiste Place publique enregistrerait 13 sièges…