National | Par Didier Bouville

Les prix de l’agneau se maintiennent à des niveaux records

«Le cours français de l’agneau a terminé l’année 2013 à des niveaux records», selon une étude de l’Institut de l’élevage publiée le 13 janvier. La tendance est entretenue par le manque de disponibilités d’animaux dans le pays depuis l’été.

Selon FranceAgriMer, le prix moyen pondéré fin décembre est 4 % au-dessus de celui de l’année précédente, soit 6,54 euros le kilo de carcasse. Parallèlement, la consommation est en nette diminution.

Selon le panel Kantar, les ménages ont diminué leurs achats de 10 % sur la période du 4 novembre au 1er décembre 2013.

«En cumul sur 11 mois, les volumes achetés reculent de 3 % par rapport à 2012», rapportent les experts de l’Institut de l’élevage.

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Pour asseoir son hégémonie sur la scène internationale, la Chine vise l’autosuffisance alimentaire. L’accroissement des capacités de production des filières animales se fait dans la douleur. Des fermes géantes supplantent les petits producteurs de bovins et de porcs. Mais la conjoncture économique contrarie leur essor. De nombreuses sociétés laitières sont déficitaires. Sur de nombreux marchés agricoles, la Chine est le premier pays importateur au monde de commodités. L’an passé, elle a importé 2,4 millions de tonnes (Mt) de viande de porc, 3,46 Mt de viande bovine et l’équivalent de 10 Mt de lait en produits laitiers. Bien que l’empire du milieu soit la deuxième puissance économique mondiale, avec un excédent commercial de 800 milliards d’euros (Md€), son déficit commercial agricole…