National | Par Didier Bouville

Le Roquefort, le pruneau d’Agen et le Comté reconnus en Chine

Dix appellations d’origine européenne vont désormais bénéficier d’une protection en Chine en tant qu’indication géographique (IG). Parmi elles trois produits français, le Roquefort, le pruneau d’Agen  et le Comté qui côtoient un saumon et des fromages britanniques, des fromages italiens  et des huiles d’olive espagnoles.

Cette reconnaissance s’inscrit dans le cadre du projet 10+10 lancé en 2007 qui vise également à ce que l’Europe s’engage à respecter l’appellation de dix produits alimentaires chinois. Parmi eux une pêche, une asperge, de l’ail, une pomme, du thé et du vermicelle. Ces dix appellations chinoises s’ajoutent à la liste de plus d’un millier de dénominations de produits agricoles et de denrées alimentaires qui sont protégés dans l’Union européenne dont 13 IG sont situées hors d’Europe.

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Les prix des grains baissent depuis que la moisson a débuté dans l’hémisphère nord et donne un sentiment d’abondance sur les marchés. La Russie expédie rapidement sa nouvelle récolte, meilleure qu’attendue. Mais l’Union européenne reste sur le banc. © iStock-da-kuk Au terme du premier conseil spécialisé de la nouvelle campagne 2024-2025, FranceAgriMer a annoncé que la France ne produirait que 29,4 millions tonnes (Mt) de blé cette année. Sur les 4,2 millions d’hectares (Mha) semés l’automne passé, le rendement moyen serait de 69,9 quintaux par hectare (q/ha), soit 4 q/ha de moins que l’année passée. Arvalis, institut du végétal est beaucoup plus pessimiste. Selon lui, le rendement moyen n’excèderait pas 64 q/ha (versus 74 q/ha en 2023). Autrement dit, la…