National | Par Didier Bouville

Lait : la FNPL réclame l’application d’une «clause de sauvegarde»

Pour soulager les éleveurs laitiers qui ne parviennent pas à couvrir leurs coûts de production (350 €/1 000 l) par le prix du lait qui leur est payé actuellement (312 €/1 000 l), la FDSEA du Finistère suggère d’activer un levier exceptionnel : la clause de sauvegarde. « Comme les industriels Sodiaal et Lactalis qui ont activé cette clause pour abaisser le prix du lait de 5 €/1 000 l l’automne dernier, nous invoquons à notre tour son application pour rehausser le prix du lait de 30 €/1 000 l pendant quelques mois, le temps que les cours remontent », explique Serge Le Doaré, administrateur FNPL, éleveur dans le Finistère. Parallèlement, il faut que les pouvoirs publics s’emparent du dossier pour convaincre la grande distribution de répercuter intégralement cette hausse sur le prix des produits laitiers. La FNPL a suggéré une première fois cette idée aux industriels en janvier, sans succès.

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Divers

Recherche 2 pneus d’occasion 16-9-34 bon état. Tél 06 72 60 01 73 HR

Emplois

Recherche chauffeur expérimenté si possible pour conduite tracteur et remorque autochargeuse ensileuse pour la campagne +lisier labour et semis si intéréssé pour la saison avril mai 2024. Tél 06 24 29 86 58 Secteur 12270 La Fouillade

Sur le même sujet

Au cours des deux derniers mois, 2 % de jeunes bovins de plus que l’an passé ont été abattus alors que le nombre de vaches allaitantes réformées a diminué de 7,9 %. © iStock-Gabriele Grassl La production de viande bovine change de profil. «La relocalisation de l’engraissement en France semble porter ses fruits», observe l’Institut de l’élevage (Idele) dans une récente étude. Les sorties de jeunes bovins et génisses compensent presque la baisse des abattages de vaches allaitantes. Sur les semaines 4 à 11 couvrant les mois de février et mars, le nombre de jeunes bovins abattus était en hausse de près de 2 % par rapport à 2023, note l’Idele. Toutes les catégories d’animaux sont orientées à la hausse : +1,9…