National | Par Didier Bouville

Lait de vache : la collecte en baisse de 4%

En août, la collecte de lait de vache a baissé de 4 % par rapport à 2011, indique une récente note de FranceAgriMer du 26 octobre. En cause : le déficit en précipitations et les températures élevées qui ont « considérablement réduit la disponibilité en herbe. » De plus, « l’effet conjugué de la flambée du prix des aliments composés et de la baisse du prix du lait a également pesé sur l’utilisation des  concentrés. » 

En septembre, la tendance reste est la baisse, de l’ordre de 5 %. « L’envolée du prix des céréales pèse de plus en plus sur l’alimentation des animaux », note FranceAgriMer.

La plupart des pays d’Europe sont confrontés aux mêmes problèmes conjoncturels et doivent faire face à une baisse de la production notamment dans les pays de l’Europe de l’Ouest et du Nord.

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Divers

Recherche 2 pneus d’occasion 16-9-34 bon état. Tél 06 72 60 01 73 HR

Emplois

Recherche chauffeur expérimenté si possible pour conduite tracteur et remorque autochargeuse ensileuse pour la campagne +lisier labour et semis si intéréssé pour la saison avril mai 2024. Tél 06 24 29 86 58 Secteur 12270 La Fouillade

Sur le même sujet

Au cours des deux derniers mois, 2 % de jeunes bovins de plus que l’an passé ont été abattus alors que le nombre de vaches allaitantes réformées a diminué de 7,9 %. © iStock-Gabriele Grassl La production de viande bovine change de profil. «La relocalisation de l’engraissement en France semble porter ses fruits», observe l’Institut de l’élevage (Idele) dans une récente étude. Les sorties de jeunes bovins et génisses compensent presque la baisse des abattages de vaches allaitantes. Sur les semaines 4 à 11 couvrant les mois de février et mars, le nombre de jeunes bovins abattus était en hausse de près de 2 % par rapport à 2023, note l’Idele. Toutes les catégories d’animaux sont orientées à la hausse : +1,9…