National | Par Didier Bouville

Installations : les JA rappellent au Gouvernement ses promesses

« Les chiffres à l’installation diffusés par la Mutualité Sociale Agricole (MSA) sont rassurants, voire encourageants : les jeunes veulent encore s’installer en agriculture. Mais cette note positive ne doit pas détourner le Gouvernement d’ambitions bien plus fortes », lance les Jeunes agriculteurs dans un communiqué du 6 novembre.

En effet, le nombre d’installations se maintient depuis trois ans, après une chute vertigineuse. Cette stabilité est notamment due à un niveau de compensation des départs en retraite par l’installation bien plus élevé que les années précédentes : 87,4 % de compensation en 2012 contre 66 % en 2010 et 2011. « Ce taux démontre l’efficacité du travail entrepris sur la transmission depuis la charte de 1995 où des outils avaient été créés pour répondre à l’objectif (…) : une installation pour un départ. »

Pour les JA, « ce travail doit continuer » mais  le Gouvernement doit « prendre en compte les demandes de Jeunes Agriculteurs : renforcer le repérage et l’accompagnement des futurs cédants et ainsi inscrire de véritables propositions dans la loi d’Avenir agricole, qui devrait être votée fin janvier. » Or, aujourd’hui, des outils comme le Répertoire départ installation (RDI) et la Déclaration d’intention de cessation d’activité agricole n’apparaissent pas dans le projet de loi, toujours selon les JA.

« L’objectif de demain ne doit pas être de maintenir le nombre d’installations, mais bien de le voir augmenter pour répondre au défi « d’une installation pour un départ », concluent les JA.

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Bovins

Elev. Aubrac HBA V Taureau Aubrac 4 ans et 5 femelles 15 mois TGS. Tél 06 79 64 02 91

Divers

V épandeur fumier 7T H verticaux Auran BE révisé 5000€, abri tunnel dim L40 L10 H4 6000€ cause cess photo sur demande. Tél 06 33 79 76 78  le tout sans TVA

Sur le même sujet

Provinlait, le salon professionnel de la brebis laitière ouvre ses portes demain mercredi 24 avril pour deux jours à Réquista. Jérôme Faramond, président de l’APLBR (association des producteurs de lait de brebis de l’aire Roquefort), partage sa vision de la filière lait de brebis en Aveyron. La race Lacaune est dominante dans la production de lait de brebis en France. «Depuis la réforme du système Roquefort, de nouveaux opérateurs collectent le lait sur notre territoire. C’est un phénomène positif qui a permis de dynamiser la collecte et de maintenir le prix aux producteurs. Certains collecteurs ont des outils locaux, d’autres déplacent le lait dans des laiteries plus lointaines. Concernant ces derniers, nous devons être vigilants quant à la sécurisation de…