National | Par Didier Bouville

FNSEA : « le budget du ministère de l’Agriculture est improductif »

Pour la FNSEA, le budget du ministère de l’Agriculture pour 2013 est « improductif », a-t-elle déclaré le 1er octobre. « À l’heure où l’agriculture et l’agroalimentaire sont des forces pour notre pays et de véritables armes anti-crise, le gouvernement décide de sabrer les crédits nécessaires à la modernisation du secteur, aux capacités d’interventions sur les marchés et de promotion de nos productions. Où va-t-on ? », s’exclame la FNSEA dans un communiqué.

En matière d’emploi par exemple, « les dispositifs d’allégements de charges sont remis en cause et, conjugués aux autres dispositifs concernant les coûts sociaux vont coûter à la ferme France plus d’un point de revenu. Les agriculteurs vont payer plus en travaillant… autant ! », ajoute-t-elle. La FNSEA et Jeunes Agriculteurs « dénoncent un budget de crise alors que le monde agricole espérait un budget anti-crise ».

« Le discours de François Hollande au Space nous avait rassuré ; ce budget nous inquiète et nous déçoit ».  En effet, le Gouvernement a décidé « de sabrer les crédits nécessaires à la modernisation du secteur, aux capacités d’intervention sur les marchés et de promotion de nos production » observent les syndicats.  Quant aux dispositifs d’allègement des charges « ils sont remis en cause » et conjugués aux autres dispositifs concernant les coûts sociaux, « ils vont coûter à la ferme France plus d’un point de revenu », soulignent la FNSEA et les JA. Avant de conclure que « pénaliser l’agriculture, ce n’est pas préparer l’avenir, c’est renoncer à la croissance ».

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Le ministère de l’agriculture a annoncé un renforcement des contrôles le long de la chaine alimentaire pendant la durée des Jeux olympiques et notamment sur les sites dédiés. Marc Fesneau Capture X-Twitter « 13 millions de repas seront servis sur les sites des jeux olympiques, dont 5 millions pour les spectateurs, 3,5 millions pour les agents de l’organisation et 2,2 millions pour les athlètes, pendant la durée des Jeux olympiques », a annoncé le cabinet du ministère de l’Agriculture à la veille de la visite du ministre de l’Agriculture, Marc Fesneau à Saint Ouen, le 12 avril près de Saint-Denis, l’un des sites des épreuves. Pour faire face à cet évènement exceptionnel, le ministère entend éviter toute « toxi-infection »…