National | Par Didier Bouville

Alimentation du bétail : flambée des prix des matières premières

Après les céréales, c’est maintenant au tour des matières riches en protéines de prendre l’ascenseur, s’inquiète Coop de France Nutrition animale. Le tourteau de soja en particulier a franchi la barre des 400 €/t fin mai avec une progression de 44 % en moyenne mensuelle sur cinq mois sous l’effet de la reprise de la demande chinoise. Quant au prix moyen du blé rendu Bretagne il est passé de 180 €/t en décembre 2011 à 220 €/t en mai 2012, soit une progression de 20 % et les hausses de prix de l’orge et du maïs sont tout à fait comparables.

Au 30 mai 2012, l’indice IPPA (matières premières destinées à l’alimentation animale) a franchi la barre des 180 points, soit une hausse de 27 % par rapport à fin décembre 2011. « Il est impératif que la hausse des coûts de production qui en découle pour les éleveurs puisse être répercutée en aval jusqu’au distributeur de produits alimentaires. A défaut, ce renchérissement général des prix des matières premières, continu sur ces cinq derniers mois, aura des effets dévastateurs sur l’ensemble des filières animales », avertit Coop de France Nutrition animale.

Toutes les actualités

Sur le même sujet

De nombreuses organisations professionnelles ont réagi le 10 juin aux résultats des élections européennes et à l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale par le Président de la République, Emmanuel Macron. © Actuagri CS Sur les Européennes, la FNSEA rappelle notamment que «l’agriculture française est indissociablement liée à l’Europe». Le syndicat majoritaire demande au nouveau Parlement européen «de poursuivre au plus vite le dialogue stratégique ouvert avec les acteurs du monde agricole et de formuler des mesures concrètes pour l’avenir de l’agriculture». Il demande en particulier de «remettre au premier plan l’acte de production et de faire cesser toute tentation décroissante, de stimuler la recherche et l’innovation, de faire preuve de cohérence sur les accords de libre-échange…».  La FNSEA qui…