National | Par Didier Bouville

Agricultrices FNSEA : rencontre avec la ministre des Droits des femmes

La ministre des Droits des femmes sera reçue le 21 septembre, dans le Lot, par la commission des agricultrices de la FNSEA, menée par sa présidente Karen Serres (notre photo). « Puisque nous avons du mal à sensibiliser le ministre de l’Agriculture sur les problématiques des agricultrices, nous avons sollicité Najat Vallaud-Belkacem auprès de qui nous avons toujours trouvé une oreille attentive », a expliqué Karen Serres faisant notamment référence à l’échange entre les deux femmes lors de la conférence sociale des 9 et 10 juillet et lors du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle qui l’avait précédé.

Les agricultrices ont prévu d’aborder plusieurs dossiers : elles prévoient notamment de réclamer une égalité homme/femme dans l’accès aux aides économiques allouées au titre du deuxième pilier de la Pac. « On veut aussi revoir la copie du congé maternité. Pour ce faire, nous voulons une rencontre sur ce thème entre le ministre de l’Agriculture, des Droits des Femmes, la MSA et nous », a indiqué Karen Serres. La commission souhaite aussi que la règle de représentativité (30 %) instauré dans le cadre des élections à venir aux chambres d’agriculture soit étendue « aux conseils d’administration des instances agricoles qui reçoivent des financements de l’Etat et/ou des collectivités territoriales ».

La retraite, l’accueil des enfants en maternelle dès 2 ans et l’accès à la santé seront aussi des thèmes développés dans le cadre de cet échange. « Nous souhaitons aussi qu’une réflexion soit conduite avec le ministère des droits des femmes pour valoriser le métier de l’agricultrice et plus généralement promouvoir la mixité en agriculture », a ajouté Karen Serres.

Toutes les actualités

Sur le même sujet

De nombreuses organisations professionnelles ont réagi le 10 juin aux résultats des élections européennes et à l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale par le Président de la République, Emmanuel Macron. © Actuagri CS Sur les Européennes, la FNSEA rappelle notamment que «l’agriculture française est indissociablement liée à l’Europe». Le syndicat majoritaire demande au nouveau Parlement européen «de poursuivre au plus vite le dialogue stratégique ouvert avec les acteurs du monde agricole et de formuler des mesures concrètes pour l’avenir de l’agriculture». Il demande en particulier de «remettre au premier plan l’acte de production et de faire cesser toute tentation décroissante, de stimuler la recherche et l’innovation, de faire preuve de cohérence sur les accords de libre-échange…».  La FNSEA qui…