Aveyron | Par eva dz

AG FDSEA : «Face au contexte inflationniste, notre métier a un prix !»

Vendredi 28 janvier à Rignac, les adhérents de la FDSEA ont assisté nombreux à l’assemblée générale de leur syndicat. En matinée, ils ont élu les responsables des 19 sections spécialisées et commissions, nouvelle étape dans le renouvellement des équipes syndicales amorcées dans les communes début décembre, puis les cantons et régions.

Et l’après-midi ils ont écouté attentivement les interventions de Daniel Segonds, président du Conseil de surveillance de RAGT, de Roch-Marie Stern, chargé de mission du service Economie à la FNSEA, Jérôme Volle, vice-président de la FNSEA et Dominique Fayel, membre du bureau FNSEA. Tous ont dressé le constat de la situation inflationniste actuelle et ont livré quelques pistes d’adaptation pour l’agriculture aveyronnaise. Sous le leitmotiv, «notre métier a un prix», ils ont beaucoup parlé de contractualisation, de future PAC, d’emploi… en vue d’assurer le nécessaire renouvellement des générations.

Eva DZ

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Initialement annoncé le 15 mars par le gouvernement, le versement des aides MAEC et Bio n’est toujours pas soldé, trois mois après… Une situation «inadmissible» qu’ont dénoncé les responsables FDSEA et JA venus rencontrer le directeur de la DDT, lundi 17 juin. Marie-Amélie Viargues, présidente de la FDSEA et Nicolas Bosc, président de la section AB FDSEA et Mathieu Bedel, responsable groupe Bio JA et Léo Nakich, président JA 12, à la sortie de leur rencontre avec la DDT, lundi 17 juin. «La situation est plus qu’urgente !», une délégation de la FDSEA et des JA est allée demander à l’Etat de «respecter ses engagements et payer ce qu’il doit !». En effet, le gouvernement avait annoncé le versement des…