Mot-clé : Alimentation

Par La rédaction

Alimentation : l’OMS s’alarme des ravages de l’ultra-transformation en Europe

L’alimentation ultra-transformée fait partie des quatre grands secteurs d’activité responsables ensemble de 2,7 millions de décès chaque année dans la région Europe, selon un rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) diffusé le 12 juin. En provoquant des maladies chroniques, l’alimentation ultra-transformée aux côtés du tabac, de l’alcool et des énergies fossiles, est ainsi responsable de 24,5% de tous les décès dans la région (7400 morts par jour). Le rapport révèle le «cahier de stratégie de l’industrie», un «ensemble de tactiques» utilisé par ces secteurs «pour s’opposer aux réglementations d’intérêt public, manipuler les preuves scientifiques et le discours public, et […] faire supporter aux populations et à l’environnement le coût des dommages qu’elles causent» afin de «maximiser» leurs ventes, résume l’OMS dans un communiqué. Le rapport se veut un «appel à l’action aux 53 Etats membres de la région européenne» pour qu’ils appliquent des réglementations «plus strictes» en matière de marketing, de pratiques monopolistiques, de lobbying et conflits d’intérêts et d’imposition des multinationales, notamment.

La rédaction


Aveyron | Par La rédaction

Un CS à Bernussou et Beauregard « Production transformation commercialisation des produits fermiers »

Le pôle de formation de Bernussou en partenariat avec le lycée Beauregard de Villefranche de Rouergue propose un Certificat de spécialisation Production, transformation et commercialisation des produits fermiers, ouverts à toutes les personnes qui se lancent ou veulent se perfectionner. Pour répondre à une demande forte de leur territoire de valoriser les produits locaux, le Pôle de formation de Bernussou et le lycée Beauregard à Villefranche de Rouergue ont associé…


Par La rédaction

Origine : plus de 40 marques prêtes à adopter «Origine-Info» «dès cet été»

«Plus d’une quarantaine de marques très connues» ont accepté d’indiquer «dès cet été» l’origine des ingrédients composant leurs produits en utilisant l’affichage simplifié «Origine-Info», selon la ministre déléguée en charge de la Consommation, Olivia Grégoire, le 12 avril, sur BFM TV. La ministre a notamment cité «Fleury Michon, Bonduel, Daucy, Yoplait». «Tous les distributeurs sont partie prenante de la démarche», a-t-elle ajouté, «certains l’avaient enclenchée en 2018/2019, notamment Intermarché et Leclerc, je n’ai rien inventé». «Origine-Info», d’abord appelé «Origine-score» car inspiré du Nutri-score, doit permettre au consommateur de savoir «quelle est la provenance des ingrédients majoritaires du produit consommé». La ministre a également annoncé que 500 avertissements et 236 procès-verbaux ont été dressés par la DGCCRF (Répression des fraudes) sur 3000 contrôles effectués depuis le début de l’année concernant l’origine française des produits alimentaires. À la mi-mars, Olivia Grégoire a annoncé vouloir aboutir à «un cahier des charge ainsi qu’un logo» d’ici mai pour lancer une expérimentation d’ici l’été. La ministre souhaite que la démarche se construise «à plusieurs mains», en concertation avec les entreprises et les associations de consommateurs.


Par La rédaction

Santé : les enfants sont sensibles au parrainage d’événements sportifs par l’agroalimentaire

Le parrainage d’activités sportives pour les enfants par des entreprises agroalimentaires incite les participants à consommer les produits des entreprises «sponsors», selon une étude canadienne qui sera présentée lors du Congrès européen sur l’obésité du 12 au 15 mai à Venise. «Nous avons découvert que les enfants qui ont été exposés à [ce type de parrainage] dans l’année écoulée avaient plus de chances de percevoir favorablement les entreprises qui parrainent les activités sportives des enfants et leurs intentions. Ils sont aussi plus susceptibles d’exprimer le désir d’acheter les produits de ces entreprises», explique la chercheuse Élise Pauzé de l’Université d’Ottawa. «C’est préoccupant», souligne-t-elle, car ces entreprises sont souvent celles qui vendent «de la nourriture mauvaise pour la santé, comme les restaurants de fast-food». «Il est urgent que les pays incluent le parrainage sportif dans la réglementation sur la publicité à destination des enfants portant sur des produits alimentaires mauvais pour la santé», affirme l’Association européenne pour l’étude de l’obésité dans un communiqué. La plupart des enfants interrogés par les cherchent estiment que les marques qui parrainent des événements ou des équipes sportives pour les enfants sont «généreuses» (72%) et «cool» (68%). Par ailleurs, 58% des enfants déclarent qu’ils voudraient acheter les produits d’une entreprise qui finance leur équipe sportive.


Aveyron | Par La rédaction

Iphone ou entrecôte : faut-il choisir ? Conférence à Rodez le 20 mars

Chaque année, Jeunes Agriculteurs Aveyron en collaboration avec le Groupe de Camboulazet et avec le soutien du Département de l’Aveyron organise un cycle de conférences, ouvertes au public. La première de cette année a lieu mercredi 20 mars, à 20h30, à l’auditorium des Archives départementales, avenue Victor Hugo à Rodez. Entrée gratuite. Les JA Aveyron et le Groupe de Camboulazet avec le soutien du Département donnent rendez-vous mercredi 20 mars…


National | Par La rédaction

Origines des produits transformés : le gouvernement lance le dispositif « Origine-Info », qui sera expérimenté cet été

Fin février, le gouvernement avait annoncé travailler sur la mise en place d'un indicateur des origines des ingrédients dans un produit transformé, similaire au Nutri-score. Hier, à l'issue des Rencontres de la transparence, Olivia Grégoire a entériné le lancement du dispositif « Origine-Info », qui sera testé cet été. En février, la FDSEA avait lancé plusieurs actions pour contrôler l'origine des produits alimentaires vendus dans les grandes surfaces. « Vous…


Aveyron | Par Jérémy Duprat

Alimentation et revenu, les deux faces d’une même pièce

L’équipe bovin viande de la Chambre d’agriculture suit quelque 600 éleveurs. Elle les accompagne dans une meilleure gestion de l’alimentation et de la nutrition de leur troupeau, mais ne défend pas la mise en place d’un modèle alimentaire commun.Un levier efficaceL’alimentation, la clef de voûte des élevages bovins viande en Aveyron. «Une bonne nutrition, une bonne alimentation, c’est la garantie d’un vêlage réussi, d’un veau en bonne santé et performant.…


National | Par eva dz

Egalim 2 : «Que la main du gouvernement ne tremble pas»

Après un passage à la Commission mixte paritaire, la proposition de loi du député Grégory Besson-Moreau visant « à protéger la rémunération des agriculteurs »,a été adoptée en dernière lecture par le Sénat le 14 octobre.Patrick Bénézit, secrétaire général adjoint de la FNSEA, livre son sentiment sur cette loi très attendue par la profession agricole.La loi Egalim 2 vient d’être adoptée en ultime lecture par les sénateurs. Quel est votre…


National | Par Didier Bouville

Négociations commerciales: une déflation de 0,3% en 2021 (médiateur)

«Le point d’atterrissage de la négociation commerciale 2021 des produits alimentaires vendus sous marque nationale est de l’ordre de -0,3% en prix 3-nets toutes catégories de produits confondues», annonce le médiateur des relation commerciales agricoles dans un communiqué de presse publié le 20 avril.Dans le détail, comme l’année dernière, seuls les produits laitiers, incluant également le rayon œufs, bénéficient d’une hausse de tarifs (+0,5%). Les produits frais non laitiers accusent…


National | Par Didier Bouville

La PPL Egalim 2 propose d’imposer des contrats écrits pluriannuels obligatoires

Envoyé à cosignature le 15 avril à ses collègues députés, la tant attendue proposition de loi (PPL) «visant à protéger la rémunération des agriculteurs», dite Egalim 2, de Grégory Besson-Moreau (LREM), notre photo, fait deux propositions principales: les contrats pluriannuels obligatoires, et la sanctuarisation de la part agricole dans les négociations commerciales.L’examen de la PPL est prévu en séance publique la première semaine juin en procédure accélérée. Dans un communiqué…