lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Un Sommet sur 4 jours et le plein de nouveautés

04 Octobre 2021 | Actus nationales

Un Sommet sur 4 jours et le plein de nouveautés

Après un an d’absence en raison de la crise sanitaire, le Sommet de l’élevage revient plus fort et plus grand à partir de ce mardi 5 octobre ! Une journée a été ajoutée, une nouvelle halle a vu le jour et le programme a été enrichi... avec une grande partie du salon digitalisé.

Plus de 2 000 animaux présentés, plus de 1 500 exposants, 50 conférences programmées, le Sommet de l’élevage pour ses 30 ans, a concocté un programme en grand. Mais ces nombreuses nouveautés ne font pas oublier l’ADN du premier salon européen de l’élevage : la qualité des animaux présentés, sélectionnés pour leur haute valeur génétique. Et cette année, les présentations animales ne dérogeront pas à la règle autour de deux concours nationaux qui mettront en lumière la race Aubrac en bovins viande, la race Simmental en bovins lait et la race Rava en ovins. A leurs côtés, les autres races allaitantes et laitières ainsi que les éleveurs équins feront eux aussi le spectacle pendant quatre jours. Et comme à chacune des éditions, l’Aveyron sera particulièrement bien représenté avec de nombreux éleveurs exposants notamment sur les concours Brune, Montbéliarde, Prim’Holstein, Charolais, Limousin, Blonde d’Aquitaine et bien sûr Aubrac et Simmental.

Le Sommet de l’élevage, c’est aussi une offre commerciale complète en termes de machinisme agricole, fournitures et services pour l’élevage, bâtiments, énergies renouvelables et nouvelles technologies. Pendant quatre jours, 1 400 exposants profiteront des 180 000 m2 de surface brute d’exploitation mis à leur disposition dont 78 000 m2 de stands (25% en intérieur et 75% en extérieur). La construction d’une deuxième halle de 10 000 m2 est un atout de plus pour les organisateurs et la possibilité d’offrir aux 90 000 visiteurs attendus, un panel élargi d’activités et de services. En moyenne, sur le Sommet de l’élevage, 100 000 transactions commerciales sont réalisées. Certains exposants y réalisent 30% de leur chiffre d’affaires annuel.

Le Sommet de l’élevage est aussi l’occasion pour les responsables professionnels et représentants du monde de l’élevage du grand Massif central de recevoir des élus politiques. La prochaine réforme de la PAC, la mise en œuvre du projet de loi Egalim 2 sur la contractualisation en vue d’une meilleure rémunération des éleveurs... sont autant de dossiers brûlants de l’actualité agricole qu’ils voudront mettre en avant auprès des pouvoirs publics et représentants du gouvernement. Le ministre de l'agriculture est d'ailleurs attendu ce mardi 5 octobre.

Les organisateurs sont impatients de "revoir vivre et bruisser, à nouveau, ce haut-lieu de l’élevage, vitrine exceptionnelle du savoir-faire français en matière de production animale et de génétique".

Eva DZ

sommet+elevage