National | Par La rédaction

« Bienvenue » à la 63ème Foire Agricole de Réalmont !

« Bienvenue » à la 63ème Foire Agricole de Réalmont !

Samedi 1 et dimanche 2 avril le monde rural et citadin se donnent rendez-vous sur la plus grande ferme du Tarn pour deux jours de bonnes affaires et de convivialité.

Après trois années difficiles, deux annulations pour cause de crise sanitaire et une dernière édition marquée par un climat sibérien, qui n’a pas empêché plus de 20 000 courageux à visiter la foire. La 63ème édition se présente sous les meilleures conditions avec plus de 600 exposants déjà inscrits, le matériel agricole neuf et d’occasion de tous genres, l’outillage et les pièces détachées, l’exposition ovine et bovine avec cette année un concours régional, le village gourmand qui présente les saveurs de nos terroirs et le savoir-faire artisanal, le pôle environnement dédié à l’habitat et aux énergies renouvelables, l’exposition des vieux tracteurs, le pôle véhicules utilitaires, le grand marché une galerie marchande à ciel ouvert et cette année une nouveauté : le lycée forestier André Alquier sera présent et proposera plusieurs animations : bucheronnage, ébranchage, sculptures sur bois à la tronçonneuse, affutage de chaines (les visiteurs peuvent amener leurs tronçonneuses l’affutage est gratuit)… Dans l’attente de la levée des restrictions grippe aviaire et donc de l’exposition vente avicole, les exposants et organisateurs attendent la décision préfectorale qui sera prise dans les deux semaines qui précèdent la foire.

La rédaction

Toutes les actualités

Sur le même sujet

De nombreuses organisations professionnelles ont réagi le 10 juin aux résultats des élections européennes et à l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale par le Président de la République, Emmanuel Macron. © Actuagri CS Sur les Européennes, la FNSEA rappelle notamment que «l’agriculture française est indissociablement liée à l’Europe». Le syndicat majoritaire demande au nouveau Parlement européen «de poursuivre au plus vite le dialogue stratégique ouvert avec les acteurs du monde agricole et de formuler des mesures concrètes pour l’avenir de l’agriculture». Il demande en particulier de «remettre au premier plan l’acte de production et de faire cesser toute tentation décroissante, de stimuler la recherche et l’innovation, de faire preuve de cohérence sur les accords de libre-échange…».  La FNSEA qui…