lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Taxes Trump : l’OMC autorise l’Europe à des rétorsions

14 Octobre 2020 | Actus nationales

Taxes Trump : l’OMC autorise l’Europe à des rétorsions

L’Organisation mondiale du commerce (OMC) a annoncé le 13 octobre qu’elle allait autoriser l’Union européenne à «prendre des mesures de rétorsion contre les Etats-Unis» sur le dossier Boeing/Airbus.

D’ores et déjà, Bruxelles a dressé une liste de produits qui pourraient faire l’objet de sanctions tarifaires pour un montant maximum de quatre milliards de dollars : tracteurs, patate douce, arachides, jus d'orange congelé, tabac, ketchup, saumon du Pacifique, etc.

Selon l’OMC, l’Union européenne pourrait très bien appliquer ces mesures de rétorsion dès le 27 octobre.

Mais à quelques jours de l’élection présidentielle américaine (3 novembre), il est peu probable que les dirigeants européens franchissent le pas. Cette décision vient en miroir de celle prononcée, en octobre 2019, contre Airbus. L’OMC avait en effet autorisé Washington à imposer des taxes sur un volume de produits importés de l’UE, représentant un total de 7,5 milliards de dollars (6,4 milliards d’euros).

C’est ainsi que les vins, les fromages et l'huile d'olive sont taxés à hauteur de 25 %. Quant aux taxes douanières de 10 % sur les avions Airbus, elles ont été relevées en mars dernier à 15 %. Les whiskys britanniques, sont également visés. Toutefois, les sanctions américaines ne porteraient que sur 3,2 milliards d’euros.

Le dossier Boeing/Airbus est le plus long conflit de l’OMC puisqu’il a commencé en 2004. Les deux principaux constructeurs aéronautiques s’accusent mutuellement d’avoir perçu des aides d’Etat indues au regard des règles des échanges internationaux.

fromages+europe+USA