lavolontepaysanne.fr Actualités - Agriculture - Aveyron
Elevage - Cultures - Machinisme - Ruralité

Accueil > Contrôle laitier : la situation cellulaire continue de s’améliorer en bovins

20 Mai 2020 | Actus nationales | Actus élevage

Contrôle laitier : la situation cellulaire continue de s’améliorer en bovins

L’Institut de l’élevage, France Conseil Élevage et Comité nationale brebis laitière ont publié le 19 mai les résultats du contrôle laitier des élevages bovins, ovins et caprins pour l’année 2019.

Premier fait marquant : pour la filière bovine, «l’amélioration de la situation cellulaire observée depuis plusieurs années se confirme». La proportion de lactations avec une numération cellulaire de l’ensemble des contrôles inférieure à 300000 cellules est de 49,6%. Elle était de 41,1% en 2009. Celle des lactations comptant au moins 2 contrôles supérieurs à 800000 cellules atteint 12,7% (16,8% en 2009).

Si la production laitière brute diminue de 20 kg pour atteindre 8446 kg, le taux butyreux augmente à 40,1 g/kg (+0,3) et le taux protéique à 32,5 g/kg (+0,1). Il apparaît également que la part des trois grandes races nationales (Prim’Holstein, Montbéliarde et Normande) continuent de diminuer montrant une appétence des éleveurs pour d’autres races.

Second fait marquant de ces nouvelles statistiques : pour la filière caprine, «avec 318 jours de lactations, la tendance à l’allongement de la durée moyenne de lactation observée en 2018 se confirme».

 éleveurs+lait+traite