National | Par Didier Bouville

Space (Rennes) : le premier ministre est attendu

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault est attendu au Space par les organisateurs du salon de l’élevage de Rennes (10-13 septembre) ont-ils annoncé le 27 août lors d’une conférence de presse. Invité par Jean-Michel Lemétayer avant son décès, Jean-Marc Ayrault « a donné une réponse favorable » selon le Commissaire général du salon Paul Kerdraon. Stéphane Le Foll et Guillaume Garot seront également présents.

La prochaine édition du Space sera aussi l’occasion d’un ultime hommage à celui qui fut son président depuis 26 ans et qui a disparu le 31 juillet. « Aucun renouvellement de mandat n’est envisagé avant le salon, c’est trop tôt », a annoncé Jacques Jaouen, président de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne. Réuni dans un contexte difficile pour l’élevage, ce salon sera néanmoins une belle édition, avec 1 400 exposants (100 de plus qu’en 2012) dont plus de 400 étrangers, 67 000 m2 (+3 500 m2) et plus de 100 000 visiteurs attendus. 64 innovations importantes ont été retenues par le jury Innov’space soit 20 de plus que l’an dernier.

La génétique animale sera de nouveau un des domaines phares du salon de même que, cette année, la présence chinoise (13 exposants directs) et asiatique. 750 animaux seront présentés avec une part spéciale pour la race Blonde d’Aquitaine « invitée d’honneur ».

(Crédit photo Space)

Toutes les actualités
PetitesAnnonces
Divers

Recherche 2 pneus d’occasion 16-9-34 bon état. Tél 06 72 60 01 73 HR

Emplois

Recherche chauffeur expérimenté si possible pour conduite tracteur et remorque autochargeuse ensileuse pour la campagne +lisier labour et semis si intéréssé pour la saison avril mai 2024. Tél 06 24 29 86 58 Secteur 12270 La Fouillade

Sur le même sujet

Au cours des deux derniers mois, 2 % de jeunes bovins de plus que l’an passé ont été abattus alors que le nombre de vaches allaitantes réformées a diminué de 7,9 %. © iStock-Gabriele Grassl La production de viande bovine change de profil. «La relocalisation de l’engraissement en France semble porter ses fruits», observe l’Institut de l’élevage (Idele) dans une récente étude. Les sorties de jeunes bovins et génisses compensent presque la baisse des abattages de vaches allaitantes. Sur les semaines 4 à 11 couvrant les mois de février et mars, le nombre de jeunes bovins abattus était en hausse de près de 2 % par rapport à 2023, note l’Idele. Toutes les catégories d’animaux sont orientées à la hausse : +1,9…