Aveyron | Par Didier Bouville

Restrictions des prélèvements d’eau et usages de l’eau

L’année 2022 fera date en termes de sécheresse ! La succession de mois avoisinants des records de déficit pluviométrique et de températures élevées ont conduit à une sécheresse historique des sols. Malgré ce constat, de rares averses combinées aux pluies plus conséquentes d’il y a 15jours sur certains secteurs, permettent d’ajuster les restrictions à partir des prélèvements en eaux superficielles et souterraines. Ainsi, à compter du samedi 3 septembre 2022 à 00h00 (le matin), les mesures suivantes,pour les usages à partir des eaux superficielles et souterraines, seront effectives sur les secteurs suivants:

– Lot amont bassin : passage en niveau 1 (alerte);

– Dourdou de Camarès aval : passage en niveau 1 (alerte);

– Viaur rivière : passage en en niveau 1 (alerte);

– Les restrictions sur les bassins non mentionnés ci-dessus restent inchangées par rapport à la semaine précédente.

Concernant les prélèvements d’eau potable, la cellule de crise, qui s’est réunie ce mardi 30 août 2022, a fait le constat d’une parfaite corrélation entre les besoins en eau potable et l’augmentation des températures. En l’absence de précipitations significatives, avec des températures supérieures aux normales de saisons et une reprise de certaines activités, les tensions sur les réseaux d’eau potable restent d’actualité et ne permettent pas de lever les restrictions.Les restrictions mises en place depuis les deux dernières semaines, comme l’arrosage des pelouses,espaces verts privés ou publics (à l’exception des îlots de fraîcheur) et des jardins d’agrément, restent en vigueur, ainsi que l’interdiction de l’arrosage des jardins potagers entre 7h00 et 21h00.

Par ailleurs il est précisé, en ce qui concerne le lavage des voitures, qu’il est autorisé uniquement pour les véhicules avec un impératif sanitaire, réglementaire ou technique. Ainsi, les stations de lavages qui restent ouvertes, ne le sont que pour ces véhicules et doivent afficher que l’accès est restreint à ces véhicules. Tout particulier ou professionnel, ne répondant pas à ces impératifs, qui seraient contrôlés entrain de laver leur véhicule, seront verbalisés (amende pouvant aller jusqu’à 1500€). Ces mesures s’appliquent à tous (particuliers comme professionnels ou collectivités) et sur l’ensemble du département. Le détail des mesures est consultable dans les arrêtés préfectoraux concernant les mesures de limitation des usages de l’eau qui sont consultables dans toutes les mairies du département de l’Aveyron ainsi que sur le site de la préfecture (http://www.aveyron.gouv.fr/).Les prévisions trimestrielles ne laissant pas présager d’amélioration notable des conditions météorologiques, il est important que chacun prenne la mesure de l’impact de ses actions sur le milieu naturel et sur la ressource en eau.

Sans prise de conscience générale, les mesures pourraient s’inscrire dans le temps voire être renforcées.

La préfécture

Toutes les actualités

Sur le même sujet

Réunie en assemblée générale vendredi 7 juin, l’union de coopératives BEVIMAC Centre Sud a présenté une activité, spécialisée dans l’export d’animaux vifs, en progression malgré la fermeture du marché algérien et un regain de valeur ajoutée pour les animaux destinés à l’Italie. L’assemblée générale de BEVIMAC Centre Sud s’est déroulée vendredi 7 juin. La stratégie de BEVIMAC Centre Sud, union des coopératives décidée il y a 9 ans, continue de porter ses fruits. Le débouché commercial vers les pays tiers bien que conditionné aux aléas géopolitiques et sanitaires, apporte une puissance d’achat aux coopératives adhérentes, CELIA, UNICOR notamment, et permet de capter une valeur ajoutée supérieure à celle des marchés européens. Pour Pierre Terral, le président, ces bons chiffres sont…